Canada

Dépôt à Ottawa d’un projet de loi de transition de la PCU

Le gouvernement de Justin Trudeau a déposé jeudi son projet de loi visant à créer trois nouvelles «prestations de relance économique» pour une foule de travailleurs qui n’auront bientôt plus accès à la PCU. 

Il a du même coup bonifié la teneur de l’une d’entre elles dans une apparente tentative de s’attirer un soutien des néo-démocrates pour le vote de confiance à venir.

La ministre de l’Emploi, Carla Qualtrough, a fait valoir que les troupes libérales se réservaient depuis le début «la flexibilité» de réviser à la hausse leurs versements envisagés au fil et à mesure que la crise de la COVID-19 évoluait.

«Personne ne va recevoir moins d’argent [...] Avec les nouvelles prestations, ça va être 500 $ par semaine, exactement comme la PCU, et si vous recevez l’assurance-emploi aussi», a-t-elle précisé.

Elle a invité les journalistes à rediriger leurs questions sur un éventuel appui du NPD au leader parlementaire Pablo Rodriguez. La ministre a tout de même mentionné qu’Ottawa avait collaboré avec «tous les partis d’opposition» tout au long de la réflexion sur ce projet de loi, le C-2.

Mme Qualtrough a aussi assuré que les «prestations de relance économique», qui doivent être en place pour un an à compter de dimanche prochain, permettront une transition efficace et sans interruption.

À la fin août, après la prorogation du Parlement qui a fait table rase sur les travaux parlementaires, les libéraux avaient déjà annoncé leur intention de déposer un tel projet de loi.

On prévoit une prestation de 500 $ pendant un maximum de 26 semaines par ménage où un proche aidant s’occupe d’une personne malade. Un autre type de prestations s’adresse à ceux qui ne sont pas éligibles à l’assurance-emploi, comme les travailleurs indépendants, et offrirait le même montant. Initialement, les libéraux parlaient plutôt de 400 $ par semaine pendant un maximum de 26 semaines, ce qui déplaisait au NPD.

Finalement, la troisième prestation vise à allonger 500 $ par semaine pendant un maximum de deux semaines aux travailleurs qui doivent s’isoler en raison de la COVID-19, mais dont l’employeur n’offre pas de congés maladie payés.

Dans le même temps, Ottawa procède à un élargissement de l’accès à l’assurance-emploi, aussi pour une période d’un an, mais aucun projet de loi n’est nécessaire pour apporter les changements nécessaires.

Ottawa estimait, à la fin août, que les trois «prestations de relance économique» profiteraient à 1,5 million de prestataires de la PCU - programme phare qui prend fin, le dimanche 27 septembre. On évaluait qu'environ 3 millions de Canadiens transiteraient quant à eux vers l'assurance-emploi.

Football news:

Brugge forward Dennis on goal for Zenit: I said that I only score grandees, but it was a joke
PSG defender Kimpembe Pro 1:2 with Manchester United: We can only blame ourselves
Lopetegui Pro 0:0 with Chelsea: Sevilla showed a good team game
Rashford on victory over PSG: Manchester United now have a strong position in the group
Nagelsmann victory over Istanbul: Not fully satisfied with the game Leipzig was fatigue, not the most effective pressure
Goalkeeper Brugge Croat about 2:1 with Zenit: We proved that we should not be considered outsiders of the group
Manchester United won again in Paris with a late Rashford goal. An unexpected hero - a 22-year-old reservist who has not been on the field since December 2019