Canada

Des chercheurs québécois inventent un système d’alerte pour les vagues de froid

Navigation
close
Des chercheurs québécois inventent un système d’alerte pour les vagues de froid

Photo d'archives, AGENCE QMI (JOËL LEMAY)

Coup d'oeil sur cet article

Des chercheurs québécois ont développé un système d’alerte pour les vagues de froid en relation avec la santé, afin d'éviter la mort prématurée de plus d’une centaine de Canadiennes et de Canadiens, ce qui serait une première dans le monde.

Les systèmes d’alerte pour les vagues de chaleur en relation avec la santé sont monnaie courante depuis les années 2000, mondialement. Par exemple, le Québec a le sien depuis 2010 et une mise jour du système a été réalisée en 2018, selon l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ).

Une équipe de l’Institut national de la recherche scientifique (INRS) et de l’INSPQ a créé récemment un système comparable adapté au climat hivernal. Les vagues de froid peuvent toucher particulièrement les personnes atteintes de maladies chroniques, et les données de l'INSPQ démontrent une hausse de la mortalité et des hospitalisations durant ces épisodes.

Sous la direction du professeur Fateh Chebana, les chercheurs ont déterminé deux seuils de température reliés à un excès de mortalité, soit entre −15 °C et −23 °C le jour, et entre −20 °C et −29 °C la nuit.

Dans une journée où l'on enregistre ces températures, un avertissement serait transmis par courriel aux acteurs de la santé publique afin qu'ils surveillent les vagues de froid et mettent en œuvre des interventions adéquates. 

«Le système n’est pas encore opérationnel. Il vient d’être fait. Ça ne devrait pas prendre beaucoup de temps pour qu’il soit officiellement prêt. L’INSPQ décidera. Nous n’avons pas encore d’échéancier» a indiqué au Journal le directeur du projet.

Pour l’instant, les seuils déterminés sont les mêmes durant toute la période hivernale. L’équipe prévoit donc bonifier l’outil en les modulant selon les mois.

Une première 

Le nouveau système d’alerte québécois serait une première dans le monde en raison de sa spécialisation dans le volet de la santé, estime Fateh Chebana. 

«Nous avons regardé dans la littérature, pour savoir si des systèmes liés au froid avaient été faits. On considère que c’est une première. On peut entendre parler, par exemple, du système d’Environnement Canada ou d’autres systèmes météo. Cependant, la différence avec le système qu’on développe, c’est que le système est lié à la santé» a-t-il souligné.

Les résultats obtenus par l’équipe de chercheurs québécois ont été publiés en novembre dans le journal Science of the Total Environment.

Football news:

Klopp about the game with Manchester United: Such blockbuster matches are won under the influence of the moment
Ole Gunnar Solskjaer: If the top of Everest to sit down and relax, you will die. Manchester United need to go forward
Mandzukic is close to a move to Milan. Contract - until the end of the season
Antonio Conte: Juventus are ahead of everyone in Italy, but Inter managed to close the gap
Navas on Pochettino: PSG are motivated and trying to adapt to the ideas of the coach
Çalhanoğlu and Theo had contracted the coronavirus. In Milan, Rebic and Krunic are still ill
Real Madrid gave Inter a 3-month delay on the payment of the first payment of 10 million euros for Hakimi