Canada

Fausse alerte de coronavirus à l’Hôtel-Dieu de Lévis

Les gestionnaires de l’Hôtel-Dieu de Lévis ont craint d’observer le premier cas de coronavirus détecté en sol québécois l’instant d’un moment au cours de la dernière semaine.

Un patient s’est présenté au centre hospitalier sous la responsabilité du CISSS Chaudière-Appalaches en présentant des symptômes inquiétants aux yeux du personnel infirmier.

«Il y a des outils d’évaluation au triage. S’il y a de la fièvre, de la toux et que la personne est allée en Chine [dans les quatre dernières semaines], ils ne prennent pas de chance et mettent la personne sous investigation», explique la chef des communications du CISSS Chaudière-Appalaches, Geneviève Dion.

Aucune chance n’a été prise dans ce cas-ci: la personne potentiellement infectée a été mise sous surveillance et des échantillons ont été acheminés au Laboratoire de santé publique du Québec. Les résultats ont été communiqués à l’hôpital dès le lendemain. 

«Ça s’est avéré négatif», indique Geneviève Dion.

Les symptômes du coronavirus peuvent se confondre avec d’autres virus qui courent davantage pendant l’hiver, dont la grippe, ajoute Mme Dion.

Deux seuls cas de coronavirus ont été décelés chez des Québécois jusqu’à maintenant, soit un homme de 75 ans et une femme de 73 ans. Le couple était en croisière au Japon lorsqu’ils ont contracté le virus. On ignore lorsqu’ils pourront rentrer au pays en raison de l’infection. 

Depuis le début de la crise du virus COVID-19, près de 1700 personnes en sont décédées. Quelque 68 000 personnes ont été contaminées, le virus sévissant principalement en Chine dans la province de Hubei.