Canada

Finale de la Coupe Stanley: un match crucial pour les Stars

Navigation
close
Finale de la Coupe Stanley: un match crucial pour les Stars

Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Pour une rare fois en finale d'une Coupe Stanley, les Stars de Dallas et le Lightning de Tampa Bay disputeront deux matchs en 24 heures, marathon qui commence dès vendredi soir sur les ondes de TVA Sports. 

Les fougueux Floridiens ne visent rien de moins qu'un doublé pour brandir le prestigieux prix. Mais leurs rivaux texans, en retard 2-1 dans cette ultime confrontation, n'ont pas dit leur dernier mot. Le mot d'ordre dans le vestiaire : discipline.

Le message de l'entraîneur-chef des Stars ne pourrait être plus clair à l'endroit d'Alexander Radulov, entre autres, qui a écopé de deux mauvaises punitions, mercredi.

«Nous leur donnons le temps de la glace et permettons à leurs meilleurs joueurs de sortir le plus possible. Nos joueurs doivent comprendre (le message)», a déclaré Rick Bowness après la défaite de 5-2.

Deux étoiles sans éclat

Et que dire de Tyler Seguin et Jamie Benn? Ces deux piliers de l'attaque, naguère récipiendaires du Hart (2018) et de l'Art-Ross (2015), respectivement, n'ont aucun point dans cette finale.

«Ce sont nos meilleurs joueurs, d'ajouter Bowness. Il faut leur offrir le temps de glace nécessaire et nous leur donnons. Ils doivent saisir l'occasion et ils ont besoin d'aide pour y arriver.»

L'attaquant du Lightning Nikita Kucherov a atteint la barre des 30 points au match no 3, et détient maintenant une avance de deux points sur son coéquipier Brayden Point en tête des pointeurs du bal estival.

Le défenseur des Stars Miro Heiskanen, qui a marqué au troisième duel, n'est qu'à un point de devenir le sixième arrière de l'histoire de la LNH à récolter 25 points ou plus en éliminatoires.

Il s'agira de la première série de rencontres en deux soirs depuis 2009, deuxième seulement depuis 1968.

Les équipes qui détiennent une avance de 2-1 dans une finale de la Coupe Stanley en format «meilleur des sept» (depuis 1939) ont maintenu un rendement de 42-11 (0,793). Trois des cinq derniers champions détenaient une avance de 2-1 dans la finale. À l'inverse, les Blues de St. Louis avaient échappé deux des trois premiers matchs avant d'enlever les honneurs, l'an dernier.

Football news:

Brugge forward Dennis on goal for Zenit: I said that I only score grandees, but it was a joke
PSG defender Kimpembe Pro 1:2 with Manchester United: We can only blame ourselves
Lopetegui Pro 0:0 with Chelsea: Sevilla showed a good team game
Rashford on victory over PSG: Manchester United now have a strong position in the group
Nagelsmann victory over Istanbul: Not fully satisfied with the game Leipzig was fatigue, not the most effective pressure
Goalkeeper Brugge Croat about 2:1 with Zenit: We proved that we should not be considered outsiders of the group
Manchester United won again in Paris with a late Rashford goal. An unexpected hero - a 22-year-old reservist who has not been on the field since December 2019