Canada

Hong Kong: la Chine dénonce une «ingérence» du Parlement européen

Pékin | La Chine a dénoncé vendredi la résolution du Parlement européen condamnant la répression à Hong Kong, la qualifiant «d'ingérence flagrante» dans ses affaires intérieures. 

Les eurodéputés ont adopté jeudi à une large majorité une résolution condamnant la répression des militants pro-démocratie à Hong Kong et estimant que le récent accord Chine-UE sur les investissements mettait en danger la crédibilité de l'Europe en matière de droits de l'Homme.

Le texte «invite instamment» les 27 États membres à «envisager rapidement l'introduction de sanctions ciblées contre des personnes à Hong Kong et en Chine». La résolution cite la cheffe de l'exécutif Carrie Lam et d'autres membres du gouvernement de Hong Kong loyaux à Pékin.

En réaction, la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Hua Chunying, a appelé les eurodéputés à «admettre le fait que Hong Kong a été restitué à la Chine» par le Royaume-Uni en 1997.

Selon elle, certains députés ont «mélangé le bien et le mal» en se livrant à «une ingérence flagrante dans les affaires de Hong Kong, qui appartient à la Chine».

Le Parlement européen doit «cesser toute forme d'ingérence», a-t-elle martelé devant la presse.

L'accord Chine-UE sur l'investissement, conclu fin 2020, a été critiqué par de nombreuses voix dénonçant l'imposition d'une loi sur la sécurité nationale à Hong Kong et la répression de la minorité musulmane ouïghoure dans le nord-ouest chinois.

Le Parlement a averti qu'il tiendrait compte «de la situation des droits de l'Homme en Chine, y compris à Hong Kong, lorsqu'il sera invité à approuver l'accord d'investissement».

Le processus de ratification doit s'étaler jusqu'au début de l'année 2022.

Football news:

I won't let Varentino control La Liga. Poster of presidential candidate leopards Frasi about Perez
Alaba wants to play in midfield at a new club. This condition he put forward to Real Madrid and PSG
Leonardo: A decision on Mbappe's contract will be made soon. We also talk to Neymar, it's a pleasure to deal with him
Eric Bailly: If you ask me: Messi or Ronaldo?, I will say: Ramos. One of the best in the history of football
The head of Kick It Out Toxic masculinity in football is the problem. Some consider it normal to lash out at the family after the defeat of their team
Gladbach held off Pep's attack, but City's game without the ball is power. A bonus was the Bernard - he played as Gundogan
City have a lot of money to buy a lot of incredible players. Guardiola joked about the reasons for the winning streak