Canada

Hôpital général juif: un repas des Fêtes qui passe de travers

En pleine pandémie, quelques employés de l’Hôpital général juif de Montréal n’ont pu se rendre au travail, mercredi, à la suite d’un pépin qui n’a pourtant aucun lien avec la COVID-19.

En début de semaine, l’établissement a offert le repas annuel des Fêtes à ses travailleurs et certains ont été incommodés par des malaises à la suite d’un «problème» alimentaire.

«Nous avons été avisés [mardi] qu’il pouvait y avoir eu certains problèmes avec le repas annuel des Fêtes. Nous regrettons profondément cette malheureuse situation», a expliqué Carl Thériault, du Service des communications & relations médias, à TVA Nouvelles.

Le repas en question n’a pas été préparé par l’hôpital, mais bien par un traiteur externe. Celui-ci enquête sur les causes des réactions à la nourriture servie.

«Il n’a pas été déterminé s’il s’agit d’empoisonnement alimentaire», a ajouté M. Thériault.

Le nombre d’employés qui ne se sont pas présentés au travail n’a pas été communiqué au moment d’écrire ces lignes ni leur secteur de fonction.

Football news:

Laporta on the election: For Messi to stay, the president must appear as soon as possible. The postponement only hurts
Schalke and Ajax have agreed to move Huntelaar
Zidane on the criticism: It doesn't matter if I'm tired or not. Not only does the coach work, there is a lot behind the club
Barcelona to challenge Messi's suspension for hitting Athletic player on the head
Wenger on Ozil at Fenerbahce: He needs a warm environment. He always chooses the right decision in the game, and this is brilliant
Til Schweiger's company made a sugar documentary about Schweinsteiger: not a single acute topic and no Lama at all
Zidane on Jovic: It's hard to play in Real life. There is a lot of competition here, but it's not the coach's fault