Canada

Impact: Bush a été consulté avant l’échange

L’Impact a confirmé, lundi, avoir échangé l’expérimenté gardien de but Evan Bush aux Whitecaps de Vancouver en retour d’un choix de troisième ronde au repêchage 2021 de la MLS.

Si l’Impact a échangé Evan Bush, lundi, c’est d’abord parce que les Whitecaps se sont manifestés en premier.

« On est dépendants des autres équipes par rapport à l’intérêt qu’il pourrait y avoir et il y en a eu dans les derniers jours », a précisé le directeur sportif Olivier Renard lundi après-midi.

« Mais on essaie aussi d’anticiper pour voir quelle serait notre réaction si un club nous contacte pour tel ou tel joueur. »

Bush était le dernier joueur de l’ère NASL encore membre de l’Impact. Il aura disputé dix saisons avec le club et participé à 195 matchs. À Vancouver, il va rejoindre son ancien coéquipier Maxime Crépeau, de même que Marc Dos Santos, qui a été son premier entraîneur à Montréal, et Youssef Dahha, qui a été entraîneur des gardiens de but pendant quelques années chez l’Impact.

Comme Bush est un vétéran de dix saisons avec l’équipe, on a voulu faire les choses de la bonne façon, ce qui tranche avec certaines méthodes du passé.

« J’aurais pu accepter l’offre directement, mais ce n’était pas la chose à faire, a précisé Renard. Par respect pour Evan et sa famille, il fallait lui en parler en premier. »

« C’est lui qui a eu le dernier mot pour choisir. On ne l’a pas poussé en dehors du club, on lui a laissé prendre la décision. »

Renard a dit très bien comprendre la frustration de ne pas jouer qui devait habiter Bush, lui qui était le gardien titulaire de l’équipe depuis de nombreuses saisons.

« C’était un très grand professionnel chez nous et je comprends sa situation parce que j’ai aussi été gardien. Il y a seulement un gardien qui joue et les autres derrière peuvent être frustrés. Mais l’entente entre ses coéquipiers et lui a toujours été excellente. » 

Préparation

Olivier Renard n’a pas caché que cette décision sert notamment à préparer la prochaine saison en libérant de l’espace sous le plafond salarial puisque le contrat de Bush était valide pour une autre année avec un salaire garanti de près de 295 000 $, selon les chiffres de l’Association des joueurs. Mais la réalité est plus autour de 400 000 $.

« J’ai parlé à mon staff technique et ils m’ont dit qu’ils étaient satisfaits avec les trois gardiens en place et il faut aussi penser à la saison prochaine. »

C’est donc James Pantemis qui deviendra le second de Clément Diop, dont Renard semble satisfait.

« Clément est loin d’être le fautif des derniers résultats, il a montré qu’on pouvait se fier à lui. »

Quant à Pantemis, il revient d’un prêt avec le Valour FC de Winnipeg dans la Première ligue canadienne (PLC). Il a disputé sept rencontres lors du tournoi de la PLC, accordant neuf buts et réalisant deux jeux blancs. Il a disputé tous les matchs de son équipe et a conclu le tournoi avec une fiche de 2-3-2. 

Des jeunes

Quant au marché des transferts, Olivier Renard a été très clair sur ce qu’il veut et ce qu’il ne veut pas.

« Ce n’est pas prévu d’aller chercher un joueur désigné âgé et cher, a-t-il dit au sujet de la rumeur concernant Kevin-Prince Boateng. On est plus intéressés à avancer sur des plus jeunes joueurs. »

« Mais c’est possible que s’il y a un joueur de renom qui veut venir aider à plusieurs égards, sur et en dehors du terrain, et avec un contrat raisonnable, on pourrait y voir. »

Renard est clair sur ce point depuis son arrivée, il veut mettre l’accent sur les jeunes joueurs avec un haut potentiel de développement.

« Dans notre projet, on veut aussi prendre des internationaux qui sont jeunes et qui ont besoin d’un temps d’adaptation. Je pense notamment à Luis Binks. »

Les séries 

Avec la récente séquence d’insuccès de l’équipe et la perspective de jouer tous les matchs aux États-Unis, même ceux à domicile, on se demande comment l’Impact fera pour obtenir une place en séries éliminatoires. Il faut aussi tenir compte du contexte qui fait en sorte que l’équipe n’a pas de réel avantage financier à aller loin en séries, mais Olivier Renard n’en a cure.

« Au lieu de parler du financier, c’est important, pour l’ensemble du club, de faire des séries. Je ne parle que du côté sportif. » 

« Mais si c’est négatif en ce moment, on est toujours en position de faire les séries et il faut que ça reste comme ça. » L’Impact est actuellement 8e avec 16 points. Les dix premières positions participeront aux séries. Atlanta, qui est 11e, n’a que deux points de retard sur le Bleu-Blanc-Noir.

Football news:

In 2010, Pirlo negotiated with Barca. The main playmaker of the generation was ready to go to Pep even in the rotation
Chugainov about Loko in the Champions League: there are Chances to get out of the group. The team looks confident and worthy
Bayern and Alaba failed to agree a new contract for the third time
Atalanta and Ajax showed smart football: a lot of traps and subtle changes on the move
Vadim Evseev: I liked the locomotive for its boldness. Not afraid to play football, well done
Barcelona may sign PSV forward malen if the deal for Depay fails
Pickford hired bodyguards because of fan threats after van Dijk's injury