Canada

L’Assemblée nationale en vacances!

La session parlementaire est maintenant terminée à l’Assemblée nationale. Les députés sont de retour dans leur circonscription. Ils en profiteront pour prendre des vacances, bien sûr, mais aussi pour rencontrer en personne les citoyens de toutes les régions.

Un mandat de quatre ans, ça passe vite, surtout en période de pandémie, où les soirées d’âge d’or, les compétitions sportives, et autres activités habituellement très populaires dans les comtés ont presque toutes été annulées depuis mars 2020.

À 15 mois du déclenchement des prochaines élections générales, alors que nous ne sommes pas à l’abri d’une 4e vague malgré le fort taux de vaccination, les députés et les chefs d’opposition doivent profiter au maximum de ce moment d’accalmie pour se faire voir, faire connaître leurs propositions, leurs personnalités, et pour souhaiter que la prochaine session puisse se tenir sans les contraintes de la pandémie.

En fait, les seuls élus qui n’ont pas manqué de visibilité depuis le début de la pandémie sont François Legault et sa garde rapprochée de ministres. Pour eux, toutefois, il était temps que la session se termine. La fatigue se faisait sentir et la prudence dans le ton, pour certains, n’était plus au rendez-vous. Portés par des sondages de rêve pour un gouvernement, leur arrogance avait pris le dessus.

Maintenant, que retiendra-t-on de cette dernière session ? J’ai décidé de vous présenter mes quatre étoiles, une pour chaque parti, afin de ne pas faire de jaloux.

1. Christian Dubé, ministre de la Santé

Même si au début de la campagne de vaccination, je n’ai guère apprécié ses critiques inutiles envers le gouvernement fédéral, il a changé son attitude, il est devenu plus positif, rassurant, et surtout, il a livré la marchandise. On sentait qu’il était en contrôle, il communiquait bien les informations, assumait ses erreurs et réajustait le tir au besoin. La campagne de vaccination a été un succès, efficace, souple et rapide.

2. Marwah Rizqy, porte-parole de l’opposition officielle en matière d’éducation et responsable des dossiers de la Capitale-Nationale

Excellente communicatrice, allumée, très au fait de ses dossiers et bien branchée avec les intervenants des secteurs qu’elle représente, elle est convaincante et sait faire des propositions justes. Face à elle, le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, a paru encore plus faible, notamment dans le dossier de la ventilation des écoles. Il est même surprenant qu’il soit toujours en poste.

3. Vincent Marissal, porte-parole en matière de justice fiscale et de services publics chez Québec solidaire

Doté lui aussi d’une capacité à bien communiquer, ses attaques sont bien faites et bien senties, mais la cerise sur le gâteau, c’est qu’il est tenace dans ses dossiers, et qu’il a réussi à provoquer le départ du ministre Fitzgibbon en demandant un nouvel examen à la commissaire à l’éthique.

4. Véronique Hivon, responsable en matière d’éducation et famille au Parti québécois

Toujours pertinente, bien dosée, elle maîtrise ses dossiers à la perfection. Mathieu Lacombe, à la Famille, et Jean-François Roberge, à l’Éducation,
se doivent d’être toujours sur le qui-vive lorsqu’elle se lève.

Bonnes vacances de la joute parlementaire !

Football news:

European champion Sirigu signed a contract with Genoa
Zlatan wanted to return to PSG before extending his contract with Milan
Inter can release Lukaku for 130 million euros
Kane may submit a transfer request from Tottenham in the coming days
🗿 Пике побриĞся †и запустиРмарафон невозмутимыÑ. сеĞфи. Шакира, что творится!
Atalanta wants to sign Demiral or Botman before releasing Romero to Tottenham
Kane will return to training with Tottenham this week