Canada

Le feu est pris dans l’étable des Yankees

Plus rien ne va pour les Yankees de New York. Non seulement ils occupent le dernier rang de leur section, mais ils croupissent tout en bas du classement de la Ligue américaine avec un dossier de 5-10.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les amateurs de la formation new-yorkaise sont loin d’apprécier le spectacle qui leur a été offert depuis le début de la saison. Lors de la huitième manche du match contre les Rays de Tampa Bay, vendredi - une défaite de 8 à 2 –, certains spectateurs ont démontré leur mécontentement en lançant des balles directement sur le terrain pendant que l’équipe locale était au bâton.

«Fais savoir aux amateurs que tu es dans tous tes états aussi, a lancé comme message l’ancien Yankee Jeff Nelson au gérant actuel Aaron Boone, lors du balado "Pinstripe Pod", lundi. Dis quelque chose qui va motiver les joueurs. C’est ce que les amateurs veulent entendre.»

«L’excuse de dire qu’il est encore tôt est redondante. Tu peux seulement la dire pour une courte période. Comme le dit l’adage : "tu ne peux pas gagner un championnat en avril, mais tu peux le perdre". Les Yankees se dirigent dans cette situation. Rien ne va bien. Je croyais que cette équipe n’allait possiblement pas être aussi bonne que les Dodgers [de Los Angeles], mais tout près, en tant que deuxième meilleure équipe du baseball majeur. Maintenant, c’est la pire équipe de la Ligue américaine, du moins, quand on regarde les fiches.»

Depuis le début de la campagne, les Yankees ont présenté un dossier supérieur à ,500 lors d’une seule journée. Ils avaient une fiche de 3-2 à la suite d’une victoire de 7 à 2 contre les Orioles, le 6 avril.

Panne sèche

Au bâton, les frappeurs des Yankees ont été incapables de répliquer leur succès des dernières saisons. Avant les matchs de lundi soir, l’équipe occupait le 26e rang - sur 30 équipes - du baseball majeur au niveau des points produits (52) et de la moyenne au bâton (,210).

Au monticule, la rotation de la troupe de Boone se retrouve en milieu de peloton dans plusieurs catégories.

«Défensivement, ils ne sont pas bons, offensivement, ils ne sont pas bons, la rotation des partants aussi. [Gerrit] Cole peut être vu comme un sauveur, [...] mais j’aimerais le voir effectuer plus de lancers, a ajouté Nelson. La relève est le seul bon point. Mais je ne vois aucune bataille en eux.»

Les Yankees ont poursuivi leur glissade durant la dernière fin de semaine en se faisant balayer par les Rays. Ils ont maintenant subi la défaite dans leurs cinq derniers matchs. Ils tenteront de rectifier le tir avec une mini-série de deux matchs contre les Braves d’Atlanta qui commencera mardi au Yankee Stadium.

Football news:

Paulo Fonseca: It was difficult to beat Manchester United 4:0. Roma scored 3 goals, but they realized almost all their chances
Maguire about 2:3 with Roma: The game was played on opposite courses, like in basketball. Allowed them to create too many chances in the second half
Unai Emery: Arsenal had the best chances to score, but Villarreal deserved to go further
Solskjaer on Manchester United's schedule: This was done by people who have never played football at this level. It is physically impossible for the players
Mikel Arteta: Arsenal were more dominant in the 2nd half, but were not good enough in the 1st
Sulscher reached the final of the European Cup for the first time as a coach. He won the Champions League final with Manchester United as a player
Arsenal did not reach any finals in a season for the first time since 2016