Canada

Le poste de gardien numéro 1 est à saisir chez les Islanders

Le passé n’est pas garant de l’avenir chez les Islanders de New York, car ils détermineront l’identité de leur gardien partant selon ce qu’ils verront de Semyon Varlamov et de Thomas Greiss pendant la troisième phase du plan de reprise des activités de la Ligue nationale de hockey (LNH). 

L’instructeur-chef Barry Trotz semble vouloir garder ses deux hommes masqués sur le qui-vive. Ainsi, ceux-ci pourront montrer toute leur bonne volonté dès lundi, quand les camps d’entraînement s’entameront dans le circuit Bettman. Le plus convaincant aura la chance de repousser les tirs des Panthers de la Floride au début août, lors de la série 3 de 5 opposant les deux clubs.

«Nous allons miser sur les gars qui seront davantage prêts et qui pourront nous aider à gagner, a commenté Trotz au site NHL.com. Je pense que le camp décidera de celui qui sera notre gars de confiance. Je ne crois pas pouvoir prendre une mauvaise décision. Les deux ont obtenu du succès face aux Panthers et ils ont connu le même genre de campagne. De ce point de vue, je vais les laisser agir.»

Thomas Greiss

Photo d'archives, Ben Pelosse

Thomas Greiss

«Ils se préparent adéquatement jusqu’à présent, donc je ne suis pas préoccupé à leur sujet actuellement», a-t-il ajouté.

Des statistiques similaires

Aussi, les chiffres semblent donner raison au pilote. Varlamov a conservé une fiche de 19-14-6, une moyenne de buts alloués de 2,62 et un taux d’efficacité de ,914 pendant la saison. Pour sa part, Greiss a maintenu un dossier de 16-9-4, une moyenne de 2,74 et un taux de ,913. Les deux présentent un bilan gagnant contre le club floridien, que les Insulaires ont battu trois fois en autant de sorties en 2019-2020.

Sauf que tout cela fait partie du passé et il faut reprendre le boulot efficacement. Il en sera ainsi autant pour les gardiens que les joueurs de position. Quelques-uns auront des postes à gagner ou à perdre.

«Il s’agit d’une préparation pour les éliminatoires, mais il y a un processus d’évaluation pour certaines places et combinaisons. Nous devons amorcer le tout avec des fondations et quelques-unes d’entre elles sont dans le passé, a indiqué Trotz. Il y a un plan basé sur ce qui a eu lieu. Puis, je pense que des gars qui étaient blessés ou qui n’ont pas eu l’année escomptée auront une chance de décrocher un poste, s’ils peuvent obtenir du temps de jeu.»

«Nous disputerons ce premier match en ayant en tête des éléments du passé, des connaissances du moment présent et de ce que nous devons faire pour battre les Panthers. Pour cela, on doit s’assurer qu’il y ait quelqu’un pour assumer chaque fonction nécessaire au sein de notre formation.»

Football news:

Former Barca President Gaspar: I Doubt that anyone will remember the names of the current Bayern players in the future
Rafinha can move from Flamengo to Olympiacos
Jan Oblak: I wanted to fight Real Madrid and Barca until the end of the season. We failed to do so
Kapustka moved to Legia. The midfielder played 3 games for Leicester in 4 years and went on loan
Iker Casillas: Leaving Real Madrid was painful, but this is my home. Perez said: You should be here
Upamecano about PSG: This is the biggest club in France. We will give our all and try to win
Dembele was allowed to participate in the match with Bayern. He hasn't played since November