Canada

Luke Richardson tient Alexander Romanov en grande estime

Navigation
close
Luke Richardson tient Alexander Romanov en grande estime

Photo d'archives, AFP

Coup d'oeil sur cet article

L’entraîneur adjoint Luke Richardson croit que le défenseur Alexander Romanov a tous les attributs et les habiletés requis pour s’imposer rapidement au sein de la brigade défensive du Canadien de Montréal. 

Ayant vu le jeune espoir évoluer au Championnat du monde de hockey junior (CMJ) l’hiver dernier, puis dans la bulle de la Ligue nationale de hockey (LNH) à Toronto à l’occasion de la reprise des activités cet été, Richardson a été en mesure de bien analyser le jeu et l’état d’esprit du jeune Russe. Il n’a que de bons mots pour l’athlète de 20 ans.

«Je l’ai vu jouer lors de quelques matchs au CMJ et il est très compétitif, a-t-il évalué, mardi, dans une vidéoconférence. On l’a vu frapper quelques joueurs dès sa première séance d’entraînement [à Toronto]. Il avait les yeux grands ouverts, il posait des questions et écoutait.»

L’instructeur voit en Romanov un joueur qui excelle dans plusieurs facettes du jeu. Il n’hésite pas à appuyer l’attaque, tout en défendant farouchement son territoire. Il perçoit également une passion contagieuse pour le sport.

«Il aime traverser la glace et tirer la rondelle. C’est un joueur très actif défensivement. Il n’a pas peur de repousser des tirs et il est très bon pour bloquer des passes lors de deux contre un. Il est très athlétique et agile. Il fait tous les exercices avec beaucoup d’énergie», a longuement énuméré Richardson.

Luke Richardson tient Alexander Romanov en grande estime

Photo d'archives, Martin Chevalier

Du temps

Pas question, toutefois, de se prononcer sur le rôle qu’aura Romanov dans l’équipe, et encore moins d’identifier un partenaire de jeu. L’ancien arrière croit que Romanov dictera lui-même la suite des choses pendant le camp d’entraînement et en début de saison.

Le groupe d’entraîneurs à quelques scénarios en tête, mais rien n’est décidé d’avance. Richardson a notamment donné l’exemple de Ben Chiarot, acquis sur le marché des joueurs autonomes en juillet 2019, qui a eu besoin de temps avant de bien s’intégrer dans le groupe.

S’il souhaite donner du temps au nouveau venu pour se familiariser avec le style de jeu nord-américain et les patinoires plus petites, Richardson estime également que des affinités naturelles avec certains joueurs pourront faciliter ce genre de décision.

«Évidemment, nous devons lui laisser la chance de mériter un poste. Mais cette place est à portée de main pour lui. Ça pourrait prendre du temps et la chimie devra se former.»

Football news:

Mourinho on the double Ntombela: He's very creative. One of those who knows how to sharpen the game
Atalanta and Sevilla have agreed on the transfer of Gomez. The midfielder will fly to Spain on Tuesday
Laporta on Messi at PSG: I read that they have losses. We need to discuss what deals they can afford
PSG offered Ramos a contract for 45 million euros for 3 years (Onda Cero)
Nacho tested positive for the coronavirus. He was in contact with the patient earlier
Bale scored in the FA Cup for the first time since 2013. He has 4 goals in 13 games at Tottenham
Frank Lampard: I didn't have enough time to take Chelsea to the next level