Canada

Nouvelle-Écosse: l’école Prince Andrew de Dartmouth souhaite changer de nom

DARTMOUTH | L’école secondaire Prince Andrew de Dartmouth, en Nouvelle-Écosse, souhaite entamer les procédures visant à changer de nom, en raison des liens allégués entre la figure royale et le pédocriminel Jeffrey Epstein.

Le conseil de l’école en a fait l’annonce auprès des parents et des membres de la communauté dans une réunion tenue lundi soir.

«C’est une longue procédure que de changer de nom» aurait averti, selon Global News, le principal de l’école, Brad McGowan, devant une douzaine de personnes.

L’école, nommée ainsi à son ouverture en 1960, et la commission scolaire d’Halifax vont sonder les personnes concernées pour comprendre les attentes des parents, anciens étudiants et personnes gravitant autour de l’école.

Le prince Andrew, 59 ans, est visé par des allégations de relations sexuelles avec mineures entre 1999 et 2002.

En décembre 2019, dans une entrevue de la BBC, Virginia Roberts Giuffre l’a accusé sur la chaîne BBC d’avoir eu des relations intimes alors qu’elle n’avait que 17 ans et qu’elle était victime de la traite sexuelle orchestrée par l’homme d’affaires Jeffrey Epstein.

Depuis cette entrevue, des demandes de changements de nom ont émané des parents de l’école. Le principal de l’école a aussi admis recevoir des appels venus du monde entier demandant ce changement de nom.