Canada

Site de la SAQ: les vins à moins de 20 $ deviennent une denrée rare

 Le site de la Société des alcools du Québec (SAQ) croule sous les demandes. Moins d’une cinquantaine de vins à moins de 20 $ étaient encore disponibles hier après-midi. En novembre, il y en avait plus de 1320.

« Cela baisse à vue d’œil. La majorité des vins disponibles sont plus dispendieux », indique au Journal l’éditeur du site vinquebec.com, Marc André Gagnon. « La SAQ ne manquera pas de vins. On dirait toutefois que les responsables n’alimentent pas la succursale en ligne », poursuit-il.

Au cours des derniers jours, la direction de la SAQ n’a jamais voulu chiffrer la hausse d’achalandage dans ses magasins et ses succursales. Hier, un porte-parole a comparé les ventes en ligne au Vendredi fou.

Selon des données de M. Gagnon, le 9 novembre 2019, le site SAQ.com offrait aux internautes 1328 vins à moins de 20 $, dont 526 à moins de 15 $. À titre de comparaison, hier, il y avait seulement une dizaine de produits disponibles sous la barre des 15 $.

« La SAQ n’est pas en mesure de maintenir l’offre des vins les plus populaires. La société d’État ne fournit pas », affirme le chroniqueur.

Il est important de préciser que cette diminution de l’offre sur internet ne reflète pas la situation dans les magasins. La SAQ gère son site web comme une succursale à part entière avec son propre entrepôt. Contrairement aux grandes chaînes dans le commerce de détail, l’offre en ligne de la SAQ a toujours été d’environ 30 % de l’ensemble de l’inventaire du réseau des succursales.

Circonstances exceptionnelles 

Du côté de la société d’État, on confirme que plusieurs produits, pas uniquement ceux sous la barre des 15 $, sont en rupture sur le site. 

« C’est bien involontaire de notre part, les circonstances sont exceptionnelles et étaient totalement imprévisibles », répond au Journal la porte-parole Linda Bouchard. « Nous prévoyons ajuster l’offre et offrir les produits les plus populaires et disponibles en grandes quantités afin d’éviter les ruptures sur le site », poursuit-elle.

Les changements devraient être progressivement mis en place au cours des prochains jours. 

–Avec la collaboration de Geneviève Lajoie