Canada

Tout tombe en place

Après quelques moments de turbulence, tout semble tomber en place pour le Canadien, et à l’approche des séries éliminatoires, le moment ne pourrait être mieux choisi. 

Saluons d’abord le fait que le CH est pratiquement qualifié pour les séries. Mais surtout, j’aime ce que je vois. Tout le monde pousse dans la même direction et chacun respecte son rôle en l’absence de Carey Price, de Brendan Gallagher, de Tomas Tatar, de Jonathan Drouin, de Paul Byron et du capitaine, Shea Weber. 

C’est dans ces moments que d’autres joueurs doivent se lever et ça vient de partout. C’est ce que je voulais voir depuis un certain temps. Les jeunes apportent une nouvelle énergie, en particulier Nick Suzuki, Cole Caufield, Jake Evans ainsi qu’Alexander Romanov.  

Même le gardien Cayden Primeau a ajouté son grain de sel dans la victoire de 3 à 2 sur les Sénateurs d’Ottawa en prolongation samedi.  

Rien de mieux pour souder un vestiaire. La profondeur du Canadien rapporte et il y a un nouveau vent de fraîcheur. On revient de l’arrière, on gagne en prolongation et la confiance s’installe. Dominique Ducharme aura des décisions à prendre lorsque tout le monde sera de retour, mais c’est un beau problème. 

J’ai souvent dit que les mauvaises séquences sont suivies de bonnes et c’est le cas présentement. Les éliminatoires, c’est souvent une affaire de momentum et le Tricolore pourrait entrer en séries avec le vent dans les voiles. 

J’espère que Carey Price pourra jouer un peu avant le début des séries. Au moins, on sait que Jake Allen est capable de faire le travail et j’ai bien aimé le jeu de Primeau, samedi, contre Ottawa. Je l’ai trouvé beaucoup plus en confiance qu’à sa première sortie.  

Qui aurait dit, il y a deux semaines, qu’on se retrouverait au coude-à-coude avec les Jets de Winnipeg, qui occupent le troisième rang de la section Nord ?  

De toute beauté 

Quel dommage pour Cole Caufield que le Centre Bell soit vide, car il aurait reçu des ovations monstres avec ses deux buts victorieux en prolongation. Il comprendrait encore mieux ce que c’est que de jouer pour le Canadien. Même lorsqu’il ne marque pas, il réussit à obtenir des tirs au but. Il sait se démarquer et comme tous les grands, il semble penser comme un gardien.  

Son but gagnant contre les Maple Leafs de Toronto était de toute beauté avec un petit changement de direction et un tir voilé parfaitement dirigé. Ne parlons pas de sauveur, mais d’une belle addition à la formation. De plus, les vétérans l’ont bien accueilli. 

Chapeau également à Jeff Petry, qui, comme par hasard, joue son meilleur hockey lorsque Weber est absent. Caufield avait bien raison de donner le mérite à Petry pour ses belles passes. 

Le joueur qui m’inquiète le plus présentement est Weber. J’espère que sa blessure n’est pas trop sérieuse.  

De Caufield à Drouin 

Si Caufield profite du moment présent, c’est l’autre extrême pour Jonathan Drouin, qui semble être victime de la pression de jouer à Montréal, surtout pour un Québécois dans un rôle important. Je ne sais pas quand il reviendra, mais je suis convaincu qu’il a encore un avenir avec le Canadien.  

Je comprends exactement ce qu’il vit. J’ai eu des moments difficiles, mais mes années avec le CH furent les plus belles de ma vie. Il faut en profiter, vivre dans le moment et avoir du plaisir à jouer.  

Au bout du compte, nous sommes dans une ligue de performance, mais c’est difficile de performer si on ne s’amuse plus. Chaque jour apporte un nouveau défi. Il faut juste apprendre à gérer la pression de façon positive. Montréal, c’est Montréal. Alex Ovechkin est déjà rentré en Russie sans qu’on en parle tant que ça à Washington. 

– Propos recueillis par Gilles Moffet  

Entrefilets 

Respect pour Ryan Miller 

HKN-HKO-SPO-TORONTO-MAPLE-LEAFS-V-MONTREAL-CANADIENS

Photo d'archives, AFP

J’ai toujours eu beaucoup de respect pour Ryan Miller, qui vient d’annoncer sa retraite, à l’âge de 40 ans, et qui est le gardien américain avec le plus de victoires en carrière. Il nous avait blanchis à Washington 3 à 0 en décembre 2009 et il avait été étincelant. C’est l’une des trois meilleures performances auxquelles j’ai assisté. C’est bien qu’il puisse quitter selon ses termes et j’ai aimé le geste des joueurs des Kings de Los Angeles qui lui ont tous serré la main après son dernier match à Anaheim. 

Et de 15 pour les Penguins

HKN-HKO-SPO-TORONTO-MAPLE-LEAFS-V-MONTREAL-CANADIENS

Photo AFP

Les Penguins de Pittsburgh participeront aux séries éliminatoires pour une 15e année d’affilée et dans le hockey d’aujourd’hui, c’est tout à fait exceptionnel. Évidemment, Sidney Crosby a son gros mot à dire là-dedans et avec un leader exemplaire comme lui, chaque joueur doit donner son maximum chaque soir. C’était mal parti, cette saison, et il faut aussi souligner l’excellent travail de l’entraîneur-chef Mike Sullivan. 

Matthews et McDavid

HKN-HKO-SPO-TORONTO-MAPLE-LEAFS-V-MONTREAL-CANADIENS

Photo Martin Chevalier

Avec ses 39 buts en 48 matchs, Auston Matthews est sur une cadence de 66 buts pour une saison de 82 matchs, alors que Connor McDavid, avec ses 91 points en 50 parties, pourrait récolter 150 points lors d’une campagne normale. Dans les deux cas, ça serait du jamais-vu depuis Mario Lemieux en 1995-1996, quand il avait récolté 69 buts et 92 aides pour un total de 161 points. Ça démontre à quel point Matthews et McDavid sont dominants. Le CH affrontera un de ces deux-là au premier tour des séries. Ça promet ! 

Tortorella et Laine

HKN-HKO-SPO-TORONTO-MAPLE-LEAFS-V-MONTREAL-CANADIENS

Photo d'archives, USA TODAY Sports

J’ai bien l’impression que c’est terminé pour l’entraîneur John Tortorella à Columbus, malgré quelques succès et une nomination au trophée Jack-Adams. Patrik Laine, qui affiche un différentiel de -27 en 42 matchs, est malheureux comme les pierres du chemin. Je suis toutefois convaincu que Tortorella va se retrouver du travail ailleurs. 

Football news:

Hans-Dieter Flick: Lewandowski thinks about Gerd Muller's record. Robert is a world-class footballer, he is unique
Our blogger visited the Hall of Fame of International Football - it turns out that he is in Mexico. The creation was approved by Blatter, among the members of Lev Yashin
Mikel Arteta: Not playing in the Champions League for 5 years is a trend. Arsenal will not put up with this
Raul can take over Eintracht Frankfurt
Solskjaer on the Manchester United squad for the upcoming games: Someone won't be happy, but that's not my problem. This is the problem of everyone else
Barcelona, Real Madrid and Bayern Munich are among the top 10 most expensive sports clubs in the world. The top 50 includes 9 football teams (Forbes)
Trent, Greenwood, Lingard, Iheanacho - among the contenders for the title of the best player of April in the Premier League