Canada

Un Océanic décimé face aux Cataractes

RIMOUSKI | L’Océanic de Rimouski sera privé de quatre attaquants, peut-être cinq, en plus de son gardien numéro un, Colten Ellis, face aux Cataractes de Shawinigan, dimanche après-midi, pour le retour à domicile des hommes de Serge Beausoleil.

Déjà privé d’Adam Raska et de Jacob Kelly, tous deux blessés, voilà que Maxime Collin est tombé au combat vendredi à Victoriaville tandis que Christophe Chiasson est suspendu pour un match pour avoir participé à un deuxième combat sur le même arrêt de jeu, vendredi. Mikaël Martel est également un cas douteux dimanche, si bien que l’Océanic a rappelé le meilleur pointeur de la Ligue midget AAA, Alexis Brisson, qui a 33 points en 20 matchs avec Châteauguay.

« Ce sera une belle opportunité pour lui. On va lui donner la chance de se faire valoir », a expliqué l’entraîneur-chef de l’Océanic, Serge Beausoleil. Raska est un cas considéré comme au jour le jour tandis que l’absence de Kelly sera de deux à trois semaines.

« Nous allons tout donner dimanche même si nous sommes amochés, surtout que nous aurons six jours sans jouer après. On demande aux gars de se défoncer. On gérera le repos par la suite. Les Cataractes nous ont battus deux fois cette année. Ils alignent des jeunes de grande qualité, la nouvelle garde des joueurs de 18 ans dans la ligue, des joueurs comme Bourque, Bourgault, Ponomarev et Nussbaumer sont dangereux. Ils viennent de battre les Eagles du Cap-Breton. C’est le match ultime de notre semaine et on va tout donner », a analysé le coach Beausoleil, qui concède que son club doit renouer avec la victoire devant ses partisans après deux défaites contre Gatineau les 9 et 10 novembre.

Audet devant le filet

Le Rimouskois Raphaël Audet sera de retour devant le filet pour un 3e match consécutif. « Il a très bien fait dans les matchs à Québec et à Victoriaville. Il a bien rebondi en troisième période après avoir donné un cadeau à la dernière seconde de la deuxième période. Il travaille fort lors des entraînements et les résultats commencent à pointer », a expliqué Serge Beausoleil, qui a vanté le travail de son défenseur Zacharie Massicotte. « Il n’a pas toujours le crédit qu’il mérite. C’est un défenseur très efficace, régulier comme une horloge qui a encore connu un fort match à Victoriaville. »