Canada

Une région qui aime ses élus

À une époque où la population critique de plus en plus ses décideurs et où les gens ont de moins en moins confiance envers les politiciens, pendant ce temps au Saguenay-Lac-Saint-Jean, les gens aiment leurs élus.

C’est peut-être la même chose dans d’autres régions au Québec, mais au pays des bleuets, ce sentiment d’amour et de fierté est fort.

Chez nous, quand les électeurs décident de voter pour quelqu’un c’est comme s’ils décidaient de « l’envoyer à la guerre. » Ils disent à leurs députés: « Let’s go! Va me défendre à Québec ou à Ottawa. Assure-toi de protéger mes intérêts! Et quand tu vas revenir, on va être là pour t’accueillir. »

Cette image s’applique parfaitement à l’ancien ministre péquiste Marc-André Bédard, qui nous a malheureusement quittés au cours des derniers jours. Il était une icône. La fierté d’une région. Ses concitoyens étaient tellement fiers de lui. Ils étaient heureux de le voir réussir. À chaque échelon qui gravissait, c’est comme si c’était eux qui réussissaient.

Pour les Saguenéens et les Jeannois, c’est la valeur de l’individu qui passe en premier et non pas la couleur politique de celui-ci. Même s’ils n’aiment pas le parti ou le chef de leurs enfants chéris, ils vont continuer de les supporter.

Il faut se dire une chose. Le Saguenay-Lac-Saint-Jean a toujours pu compter sur des politiciens forts avec des carrières exceptionnelles. Bien entendu, outre M. Bédard, on pense tout de suite à Lucien Bouchard, ancien député de Jonquière et ancien premier ministre du Québec.

Pendant quelques années, la région pouvait même compter sur la présence des hommes politiques québécois les plus importants dans les deux capitales, soit le premier ministre du Québec, Philippe Couillard (député de Roberval), et le lieutenant politique du Québec pour le premier ministre du Canada, le ministre Denis Lebel (député de Lac-Saint-Jean).

Quand on pense aux politiciens de la région avec du bagou, on pense à Jean Tremblay, Stéphane Bédard, Michel Gauthier, Gaston Blackburn, Jacques Brassard, André Harvey, Françoise Gauthier, Suzanne Beauchamp-Niquet, Benoit Bouchard, Jean-Pierre Blackburn et Richard Martel.

Même le maire de Québec, Régis Labeaume, est né à Roberval. Il doit y avoir quelque chose de spécial dans l’eau du Lac et du Saguenay.

Espérons, dans une époque où est le cynisme est au rendez-vous, que cette amour ne va pas s’éteindre de sitôt. Espérons que l’ancien homme d’affaires français Benjamin Delessert avait raison quand il a dit : « Où règne l'amour, il n'y a point de place pour la haine. »

Football news:

Lampard on Havertz: De Bruyne and Salah were the same age when they came to Chelsea. They went away, came back and became legends of the Premier League
Ronald Araujo: Barcelona will fight to win La Liga. We know the results will come
Klopp on transfers: The central defender would not have won us the match against Burnley. I won't cry like a 5-year-old if I don't get what I want
Barcelona could sell Dembele in the summer if he does not renew his contract. Manchester United, Bayern Munich, Juve and Chelsea are monitoring the situation
Kylian Mbappe: I will not sign a contract with PSG to say in a year that I want to leave. If I do that, I'll stay
City Defender Dias: Seeing an opponent unable to even hit and feeling powerless is the greatest pleasure
The chances of Mbappe and Holland joining Real Madrid in the summer are very slim. The club has almost no money for transfers