Congo
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

A Kinshasa depuis dimanche dernier, Moïse Katumbi dans tous les fronts en quête de la vérité au sujet du meurtre de Chérubin Okende 

Arrivé en début d’après-midi dimanche 16 juillet 2023 à Kinshasa en provenance de Lubumbashi, Moïse Katumbi, président de Ensemble pour la République, est déjà dans tous les fronts, en quête de la vérité sur l’assassinat de son compère, Chérubin Okende Senga. Depuis son arrivée, l’homme de Kashobwe se déploie dans tous les sens à la rencontre des diplomates et organisations internationales, pour solliciter leur implication dans l’affaire en vue des enquêtes internationales indépendantes.

Aussitôt arrivé, le même dimanche, l’ancien gouverneur du Katanga s’est rendu au siège de la MONUSCO où il a été reçu par le Directeur des affaires politiques, François Grignon, en l’absence de la représentante Bintou Keita en mission. Par cette rencontre, Moïse Katumbi veut solliciter le concours de la mission Onusienne en République démocratique du Congo, dans le déroulement des enquêtes sur l’assassinat du porte-parole de son parti Ensemble pour la République et député national Okende Chérubin.

Le lendemain après s’être rendu à la famille biologique de l’illustre, le candidat président s’est présenté à l’ambassade de la République de France à Kinshasa, où il a rencontré Jean-Marc Chântenier pour échanger au sujet de la faisabilité des enquêtes voulues indépendantes pour  révéler les assassins de son compère.

 USA, Angleterre et Canada avisés !

Poursuivant sa démarche, Moïse Katumbi s’est rendu, mardi 18 juillet, chez Alyson King, Ambassadrice de l’Angleterre ; Lucy Tamlyn, ambassadeur des USA et celui du Canada, Benoit-Pierre Laramée. Après les échanges avec les diplomates, le président de TP Mazembe a insisté que « les assassins et commanditaires du meurtre de Chérubin Okende doivent être démasqués ».

A leur tour, les diplomates ont exprimé leur souhait et l’importance d’une enquête transparente et approfondie qui traduira les auteurs de ce crime devant la justice. «Nous sommes d’accord que le gouvernement doit respecter son engagement sur la mort de Chérubin Okende urgemment et dans la transparence », a restitué Alyson King, ambassadrice de l’Angleterre juste après cette rencontre.

Dans l’entretemps, la famille biologique dont la femme, les enfants, frères et parents de l’illustre  ont déjà introduit une plainte au parquet de grande instance de Kinshasa/Gombe contre ‘’inconnus’’ pour ‘’faits d’arrestation arbitraire et assassinat’’.

Fidel Songo