Congo
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

A partir du 26 juin 2023, Elections 2023 : la CENI attend les candidatures !

*La CENI invite les partis ou regroupements politiques légalement constitués ainsi que les candidats indépendants à apprêter déjà leurs dossiers des candidatures pour la course électorale à la Députation Nationale couplée à la Présidentielle, telle que prévue, le 20 décembre 2023.

Fini la récréation

Dans un tout nouveau communiqué signé ce lundi 12 juin 2023, la CENI porte à la connaissance de l’opinion tant nationale qu’internationale que la convocation de l’électorat pour la Députation Nationale est prévue le 25 juin 2023, conformément au calendrier électoral rendu public, le 26 novembre 2022.

Ainsi, les Bureaux de réception et traitement des candidatures aux législatives nationales seront-ils ouverts, du 26 juin au 15 juillet 2023, soit 20 jours.

La CENI rappelle, par conséquent, qu’en vertu de l’article 120 de la nouvelle Loi électorale, la liste de candidats à la Députation Nationale est présentée par le Parti ou Regroupement Politique. Les Indépendants doivent, par contre, se présenter individuellement.
Quelles sont alors les conditions exigées ?

Etre de nationalité congolaise, être âgé de vingt-cinq ans révolus à la date de clôture du dépôt des candidatures.

Et puis, jouir de la plénitude de ses droits civils et politiques. Bien plus, il faut avoir la qualité d’électeur ou se faire identifier et enrôler lors du dépôt de candidature.

Et, enfin, avoir un diplôme d’études supérieures et universitaires ou justifier d’une expérience professionnelle d’au moins cinq ans dans le domaine politique, administratif ou socio-économique.

D’ailleurs, pour mieux remplir toutes ces conditions-là, la CENI a rafistolé un guide de candidat sous forme de manuel des procédures qui explicite tous les détails y afférents.

Il y a, certes, une déclaration de candidature à remplir, y compris quelques autres formalités d’usage en la matière, comme l’a toujours été lors des saisons électorales précédentes en RD. Congo.

LPM