Congo
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Assassinat de Chérubin Okende, La CIME appelle les Congolais à un comportement responsable

Alors que les enquêtes se poursuivent pour déterminer le(s) responsable(s), les messages d’indignation et de compassion ne cessent d’être envoyés

*La Commission d’Intégrité et Médiation Electorale (CIME en sigle), a exprimé ses condoléances à la famille biologique et politique de feu Chérubin Okende en saluant la mémoire de cet homme dont l’engagement d’abord dans la société civile puis en politique a toujours été accompagné par la pertinence dans l’analyse, le sens de responsabilité, l’élégance et le patriotisme.

Dans un communiqué daté du mardi 18 juillet, la CIME a encouragé le gouvernement dans sa décision d’initier une enquête approfondie associant les services internes et l’expertise belge et sud-africaine : « la CIME salue la décision du Gouvernement de la République d’initier une enquête approfondie associant non seulement tous les services du pays mais également l’expertise belge et sud-africaine. Elle exhorte le Gouvernement à réaliser cette promesse dans un délai raisonnable afin de rendre justice à l’âme de l’illustre disparu et aussi d’assurer un climat d’apaisement et de sécurité à l’approche des élections prévues en décembre 2023. »

Inquiète des spéculations autour de cet assassinat, elle n ‘a pas manqué d’appeler la population congolaise et les acteurs politiques au « sens élevé de responsabilité et de la réserve, le temps que la justice fasse toute la lumière sur les circonstances ayant conduit à ce crime crapuleux. »

Pour rappel, feu Chérubin Okende avait été retrouvé mort dans sa voiture le 13 juillet dernier, le corps criblé des balles.

Déborah Nitu