Congo
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Assassinat de Chérubin Okende : La CNDH demande la sécurisation des institutions

*Dans un communiqué daté le 13 juillet, la Commission Nationale des Droits de l’Homme a appelé les institutions judiciaires à diligenter une enquête sérieuse en vue d’élucider les circonstances de l’assassinat de Feu Chérubin Okende et a demandé au gouvernement de renforcer la sécurité des bâtiments publics et institutions.

Consternée par l’assassinat de Chérubin Okende, la CIME, une  institution d’appui à la démocratie,   condamne  cet acte ignoble et  demandé à la police nationale congolaise et les services de renseignement d’être vigilants pour faire barrage à ce genre d’événements.

Déclarant s’être saisie du dossier, la CNDH a demandé au gouvernement de renforcer la sécurité des bâtiments publics et institutions.

Déborah Nitu