Congo
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Avec 450 candidats alignés aux législatives nationales de 2023, DYPRO : Constant Mutamba rafle la mise de l’Opposition en Afrique

*Aux côtés du sud-africain Julius Malema, de l’Ougandais Bobi Wine ou du sénégalais Ousmane Sonko, Constant Mutamba Tungunga représente, à ne point en douter, la nouvelle figure de l’Opposition en RDC. Pendant que le Magazine ‘’AFRI-MAG’’, dont la première de couverture reprise ici,  en illustration, était sous presse, la CENI venait d’enregistrer 450 candidatures aux législatives nationales estampillées Dypro, Dynamique Progressiste Révolutionnaire, Regroupement politique cher à Constant Mutamba Tungunga mettant ainsi en lumière,  l’engagement de ce jeune leader à  se démarquer d’une certaine Opposition congolaise tétanisée, certes,  par une cécité politique  doublée  d’un  manque criant d’imagination et des forces de proposition concrètes pour l’avancée de la RD. Congo vers de nouveaux horizons. 

Fardeau de l’Opposition, les épaules non frêles…

La sagesse selon laquelle  » aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre d’années « , devrait certainement être applicable à Me Constant Mutamba, qui fait le choix d’endosser le fardeau de l’Opposition politique en RD. Congo au moment où celle-ci était en perte de vitesse et engluée dans une stratégie routinière et prévisible, d’une part et, d’autre part, pendant que son ancienne famille politique était encore nostalgique de son passé récent. 

Constant Mutamba a toujours été en première ligne, à chaque fois que la République est mise en danger en interne ou à l’international.

Les manifestations monstres organisées par la Dypro contre l’agression du Rwanda cristallisent mieux cette autre façon de faire la politique dans l’Opposition, quand on sait que bien d’Opposants n’ont pas eu à ce jour, le courage de nommer l’agresseur.

Alors que des acteurs politiques de sa génération se bousculent encore au sein des ligues de jeune en attendant de recevoir ce qu’on voudra bien leur donner, Constant Mutamba à donner du sien et plus encore pour mettre en place une machine politique intelligente dont le pays et l’Afrique peuvent se féliciter.

Il reste à espérer que les urnes vont donner au probable élu de Lubao, la légitimité nécessaire pour participer à la refondation de la RDC.

LPM