Congo
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Cenco : Félix Tshisekedi menace, Gaston Dyndo rappelle la portée de la  doctrine sociale de l’église !

*En réponse au Chef de l’Etat au sujet de son propos à l’endroit de l’église, le Professeur Gaston Dyndo déclare que   Félix Tshisekedi a besoin de connaître la doctrine sociale de l’Eglise fondée sur les textes de l’évangile.

Dans les Actes du concile de Vatican II, « Gaudium et spece », le père de l’Eglise, se référant à l’Evangile, déclarent : « les joies, les espoirs, les angoisses et les souffrances des peuples de Dieu sont les joies, les espoirs, les angoisses et les souffrances de l’église ».

Dans Matt 5, 3-13, le Christ dit : « Heureux les affamés et les assoiffés de la justice, car ils seront rassasiés…Heureux les persécutés pour la justice car les royaumes de cieux sont à eux. »  Selon ces textes sacrés l’Eglise et tout « vrai  » chrétien sont appelés à chercher la justice dans la gouvernance de la chose publique, dans la gestion du bien commun, quel que soit ce qu’il en coûte, afin d’être les artisans de la cohésion sociale.

Le même texte des écritures saintes disent : « Heureux les artisans de la paix car ils seront appelés fils de Dieu. »

Notre pays traverse une période des sérieuses tourmentes. Le peuple de Dieu de la RDC a perdu la joie et l’espoir à cause de toutes les souffrances qui lui sont infligées injustement.

Il vit dans l’angoisse et dans la peine. L’Eglise a la mission prophétique de faire voir cela aux dirigeants du pays et de les interpeller pour ce qui concerne la justice, la recherche de la paix et la redistribution équitable des richesses. 

La menace du Chef de l’Etat à l’égard de l’église démontre qu’il a besoin de s’imprégner des textes bibliques et de la doctrine sociale de l’Eglise, telle qu’exprimée dans les Actes du concile de Vatican II.

Les propos du chef de l’Etat sont un coup de poing dans l’eau car, jamais l’Eglise ne se dérobera de sa mission de rechercher la justice, de défendre les victimes des injustices et les plus démunis ainsi que celle de dire la vérité à temps et contre temps.

Prof.  Gaston Dyndo Zabondo