Congo
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Clôture des BRTC : La CENI entame l’opération d’ajout, retrait ou substitution des dossiers des candidatures pour la députation nationale

La Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), a officiellement entamé l’opération d’ajout, retrait ou substitution des candidatures à la députation nationale, dans tous les 168 Bureaux de Réception et Traitement des Candidatures à travers le territoire national.

Dans la province du Kwilu, précisément au BRTC Kikwit, situé dans la ville du même nom, l’effectivité de cette opération était au rendez-vous, au lendemain de la clôture définitive de réception et traitement des candidatures.

Le chef d’antenne a fixé l’opinion sur la suite des opérations électorales conformément au calendrier publié le 26 novembre 2022.

« C’est depuis hier que nous avons clôturé la réception et le traitement des candidatures à la députation nationale. Au total, 9 candidats ont été listés dans la file d’attente et c’est aujourd’hui que nous allons vider leur cas. Immédiatement après cela, nous entamons l’activité d’ajout, retrait et substitution jusqu’au 28 juillet 2023. Ensuite, la CENI va publier la liste provisoire des candidats députés nationaux », a expliqué  Delphine Ntanga.

Étant donné que la question du genre dans le processus en cours fait partie intégrante des priorités du management de la CENI, le numéro un du BRTC Kikwit a salué  la détermination des congénères de sa juridiction pour leur participation à cette étape du processus.

« Le pari a été gagné et j’en suis contente car une trentaine des candidatures féminines ont été déposées cette année. Comparativement au cycle passé qui était de vingt à la députation nationale, j’avoue que les femmes de Kikwit se sont appropriées du processus électoral et c’est une joie immense pour moi », a fait observer Delphine Ntanga.

Certains partis et regroupements politiques se sont déjà activés effectivement dans cette opération pour mettre à jour leurs dossiers de candidatures.

Dans la foulée, une des candidates présente sur place a invité la population à soutenir la candidature féminine, car, a-t-elle indiqué, la femme peut jouer un rôle important dans la société, à condition qu’elle accède aux différents postes de prise des décisions.

Il sied de noter que les partis et regroupements politiques n’ont que 5 jours pour effectuer l’ajout, le retrait ou la substitution des dossiers des candidatures pour la députation nationale, soit du 24 au 28 juillet 2023.

La Pros.