Congo
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Conseil Permanent de la Francophonie, RDC : les IXès Jeux de la Francophonie confirmés à Kinshasa !

Isidore Kwandja, l’Invité de TV5Monde

Du 28 juillet au 6 août 2023, les IXès Jeux de la Francophonie se tiendront, comme prévu, à Kinshasa, capitale de la RDC.  Ainsi, la 123ème session du Conseil permanent de la Francophonie (CPF) qui s’est tenue, le mercredi 21 juin 2023 à Paris, l’a-t-il confirmé.  Cette rencontre s’est penchée également sur les préparatifs de ce grand rendez-vous de la jeunesse francophone. Pour ce faire, Isidore Kwandja Ngembo et Mme Bestine Kazadi respectivement, Directeur National du Comité chargé de l’organisation de ces IXès Jeux de la Francophonie et, la Représentante Personnelle du Chef de l’Etat près l’Organisation Internationale de la Francophonie.

Etat d’avancement

La République Démocratique du Congo y était représentée Mme Bestine Kazadi, Représentante Personnelle du Chef de l’Etat près de l’Organisation Internationale de la Francophonie. Etait également présent le Directeur national des Jeux M. Isidore Kwandja Ngembo qui a exposé sur l’état d’avancement des préparatifs à quelques semaines du coup d’envoi.

Au sujet de l’hébergement des athlètes et artistes attendus à Kinshasa, Isidore Kwandja a affirmé que les résidences sont prêtes à l’Université Kinshasa. Il reste, a-t-il expliqué, juste les travaux de réhabilitation de la voirie routière autour des homes ainsi que la literie dans les chambres en cours de dernières touches. Il a également évoqué le site du stade Tata Raphaël remis sur le tapis par les autorités congolaises, comme initialement prévu pour l’hébergement des athlètes.

Au cours des débats qui ont suivi son intervention, plusieurs pays membres de l’OIF notamment, le Cameroun et la Côte d’Ivoire ont exprimé leur soutien à la RDC pour le maintien des Jeux à Kinshasa. Pour sa part, la France a encouragé la RDC à honorer sa promesse.

Recommandations

Il a été recommandé aux autorités congolaises d’achever les infrastructures d’hébergement et des compétitions sportives et culturelles en phase de finition. Il a aussi été question de garantir les conditions de prise en charge de la santé physique et mentale des athlètes, de leur sécurité ainsi que des facilités de leur mobilité du site d’hébergement vers les sites de compétitions sportives et culturelles.

3.648 athlètes déjà inscrits

A ce jour, 3648 athlètes et artistes sont inscrits aux programmes des IXès Jeux de la Francophonie.

« Toutes les préoccupations soulevées par les uns et les autres sont prises en compte par les autorités du pays qui mettent les bouchées doubles pour la dernière phase qui reste avant le coup d’envoi de ce que nous voulons être la meilleure édition dans le plus grand pays francophone », a rassuré M. Kwandja.

Soutien du CPF

Dans son communiqué final, le CPF a noté que « les Etats et gouvernements membres ont pu prendre connaissance de l’état d’avancement des préparatifs des IXès Jeux de la Francophonie. Malgré quelques inquiétudes exprimées quant aux défis qui restent à relever dans les cinq prochaines semaines avant le coup d’envoi des Jeux, ils ont salué les avancées présentées par le Comité national des Jeux de la Francophonie (CNJF) et réitéré leur enthousiasme à soutenir la participation de leurs équipes, sous réserve que les conditions d’accueil soient garanties ».

Pour rappel, le Conseil permanent de la Francophonie (CPF) fait partie des trois instances consacrées par la Charte de la Francophonie avec le Sommet et la Conférence ministérielle de la Francophonie (CMF).

Le CPF est l’Instance chargée de la préparation et du suivi du Sommet, sous l’autorité de la Conférence ministérielle. Il est, à la fois, animateur, coordonnateur et arbitre de l’action de l’Organisation. Présidé par la Secrétaire générale de la Francophonie, il se prononce sur ses propositions et la soutient dans l’exercice de ses fonctions.

(LPM avec la Cellcom/CNJF)