Congo
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Dans sa campagne de diabolisation contre Jacques Kyabula, Haut-Katanga : Georges Mawine trahi par ses proches journalistes !

*Georges Mawine, Ancien Ministre des Mines et transfuge d’Ensemble pour la République de Moïse Katumbi, a été trahi par un groupe de journalistes qu’il aurait pu instrumentaliser dans sa campagne de diabolisation contre le gouverneur Jacques Kyabula Katwe.

La joie n’était que de courte durée pour l’ancien ministre des mines dans la province du Haut-Katanga, Georges Mawine qui vient enfin d’être rattrapé par son comportement oblique caractérisé par la diabolisation pour les uns surtout quand ses intérêts sont étouffés et pour les autres, par des insultes quand ses intérêts sont menacés.

Aussitôt évincé au poste de ministre provincial des mines, apprend-on, pour manque de respect à la hiérarchie et autres raisons purement politiques, Georges Mawine n’a pas tardé à lancer sa campagne médiatique de diabolisation contre le gouverneur qu’il considère, outre mesure, comme sa bête à abattre.

Dans ses sales besognes, l’arrogant Mawine a mobilisé la presse, les journaux, la radio et la télé pour nuire à son ancien chef, Jacques Kyabula qu’il accuse de vouloir faire réélire le chef de l’État avec les fanatiques de Lupopo, où est le problème ? Et qui, selon plusieurs indiscrétions, accuse de vente des minerais sans en démontrer des preuves.

Mawine trahi ? 

Le Katumbiste du sang, Georges Mawine a, par la suite, été trahi par un groupe de journalistes de Kinshasa, de Lubumbashi et d’ailleurs, en divulguant ce qu’a été l’objectif qui n’est d’autre que de saper gratuitement l’honneur de Kyabula.

D’après deux journalistes ayant requis l’anonymat, Mawine les aurait contactés pour solliciter une émission et des publications d’articles. Si le journaliste de la télévision a pu accorder à Mawine son espace pour s’exprimer, il n’en était pas le cas pour celui des articles de la presse en ligne et écrite qui l’a trahi en démontrant ce qu’a été son le plan funeste.

« Chose immodérée ne peut être que de courte durée », dit-on.  La démarche de Mawine n’a pas échappé à ce proverbe français qui rappelle que la chose faite sans modération, ni encore moins, la haine qui dépasse la mesure, n’est pas de longue durée.

J.E/CP