Congo
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Examen d’Etat, édition 2023 :Charles  Mbuta Muntu émet le vœu de voir le meilleur lauréat sortir de la  ville de Kinshasa

Il s’organise depuis le lundi 26 juin, sur toute l’étendue de la République Démocratique du Congo, les  épreuves scolaires de 4 jours, dites Examen  d’Etat. Voilà ce  qui a justifié  la présence  de  Tony Mwaba, ministre  national en charge  de l’Enseignement Primaire, Secondaire  et Technique, à Mbuji-Mayi, chef-lieu du Kasaï  Oriental,  où il a dû procéder au lancement officiel de  ‘’dites’’ épreuves.  Son absence à Kinshasa a  été subrogée par son homologue sur le plan provincial, Charles Mbuta  Muntu, qui a procédé à son tour, selon  la limite  de sa parcelle d’autorité, et de concert avec les comités provinciaux de l’organisation des épreuves certificatives, au  lancement de la supervision de la session ordinaire du ‘’dit’’ Examen  à l’échelle de Kinshasa.

C’est l’Institut de la Gombe, situé dans la commune qui porte  le même nom, qui a servi de cadre  à ce  grand  événement. A  en  croire l’autorité ministérielle provinciale en charge de l’Enseignement  Primaire, Secondaire et  Technique, près  de 120 mille finalistes répartis à travers tous les centres de passation des Examen, disséminés à  travers la ville de Kinshasa, sont en train de prendre part à ces épreuves  scolaires.  Ces dernières, foi sur les propos du  ministre, ont  lieu  sous le thème : ‘’Luttons ensemble contre les anti-valeurs sous toutes  leurs formes en milieu scolaire, tant pendant l’organisation  et la passation des  épreuves que la  publication des résultats.

Après  l’Institut de la Gombe, le  ministre provincial  de l’Enseignement Primaire, Secondaire et  Technique, a mis le cap  vers l’Institut Kimbuta à  Kasa-Vubu, sur 24 Novembre, avant d’aller clôturer  sa ronde  à l’Institut Salongo de Bandalungwa.  Charles  Mbuta  Muntu promet d’autres descentes sur plusieurs autres  lieux scolaires  jusqu’à  la fin de ces  épreuves prévues  pour le 29 juin prochain.

La  fin de son discours  de lancement, faut-il le rappeler  bleu  sur  blanc, a  été  marquée  par  le vœu  du ministre  de voir le meilleur  lauréat de  ces  épreuves scolaires nationales  sortir de la ville province de Kinshasa.

Reste  à  souligner que Charles Mbuta Muntu  est  lui-même  promoteur  de plusieurs  écoles disséminées à  travers la ville de  Kinshasa, surtout  dans des milieux  pauvres, comme Ngaba, Mombele et autres, où  il  vient en aide aux enfants de parents les plus démunis.     

Saint-Germain Ebengo