Congo
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

IXès Jeux de la Francophonie : Kazadi, Muyaya et Kwandja rassurent et invitent à la mobilisation générale  de tous les congolais !

*Plus que trois (3) jours nous séparent de la date du lancement des IXès Jeux de la Francophonie. Déjà, toutes les dispositions, telles qu’édictées par le Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, sont mises en place au niveau de l’organisation en vue de la bonne tenue de ces Jeux. Zéro incident :  tel est le mot d’ordre du Président de la République : la sécurité est assurée au maximum, les infrastructures médicales et sportives à la pointe, un personnel soignant qualifié. Telles sont, alors, les assurances données, à cet effet, par le Vice-Premier Ministre de l’intérieur, Peter Kazadi ; Patrick Muyaya, Ministre de la communication et médias et porte-parole du Gouvernement et le Directeur du comité national de l’organisation des IXès Jeux de la Francophonie Isidore Kwandja, lors d’un briefing presse tenu hier, lundi 24 juillet 2023 en direct du site de la Francophonie érigé autour du Stade Tata Raphaël à Kinshasa.

Sur le plan sécuritaire, aucun dérapage ne sera au rendez-vous, a assuré le ministre de l’intérieur, qui a annoncé, en même temps à l’intention de toute la population, le début des opérations de contrôle de routine à travers la ville.

En ce qui concerne la circulation routière, le Commissaire Divisionnaire de la Police nationale congolaise pour la Ville-Province de Kinshasa, le Général Blaise Kilimbalimba,  qui répondait ainsi aux questions des journalistes au cours  de cet exercice de redevabilité, a  fait savoir qu’une campagne de conscientisation et de sensibilisation de la population a débuté depuis, le  samedi dernier, sur la bonne conduite routière pendant les dix  jours du déroulement des IXès  Jeux de la Francophonie  à Kinshasa.

L’expérimentation de cette initiative s’est faite sur l’axe qui mène vers l’aéroport de N’djili, a ajouté le Commissaire qui rassure, en même temps, qu’elle pourra se poursuivre sur l’axe qui mène vers le Rond-Point Ngaba.

« Vous pouvez compter sur nous, les choses se passeront régulièrement bien. On évitera au maximum les bévues. Nos hommes seront disciplinés, pour ne pas outrepasser leur mission que leur reconnait la constitution et les lois du pays », a rassuré, par ailleurs, Peter Kazadi, le VPM à l’Intérieur.

Le VPM est revenu pour préciser qu’il pourra au moment opportun indiqué les axes routiers qui seront dédiés à l’utilisation du sens unique pour faciliter la circulation des athlètes.

Mobilisation tous azimuts !

Isidore Kwandja, le Directeur du Comité national de l’organisation des IXès jeux de la francophonie a insisté, pour sa part, sur la mobilisation générale de tous les congolais autour de ces jeux qui s’organisent sous le signe de la solidarité et de l’espoir.

« Je voudrais que tout le monde se mobilise, et tout le monde comprenne que c’est une affaire de tous les congolais.  Après ces jeux, nous allons avoir plusieurs infrastructures, nous allons pouvoir développer plusieurs activités sportives, parce que nous avons des infrastructures qui sont multisports, et cela est une fierté pour toute la jeunesse et pour la population dans son ensemble », a déclaré en substance, M.  Isidore Kwandja, Directeur National du CNJF.

Par ailleurs, sur le plan médical, Isidore Kwandja, le Directeur du comité national de l’organisation des IXès Jeux de la francophonie a révélé que pour l’organisation de ces jeux, plus d’une centaine de médecins ont été formés pour assurer les soins, en cas d’incident qui cause plusieurs victimes, à la fois.  

«On a formé des médecins congolais par des experts français sur ce qu’on appelle le Plan Blanc, qui est un dispositif qui intervient lorsqu’il y a des évènements importants, et qu’il y a des attroupements et qu’il y a un incident ou un accident qui se crée où il y a plusieurs victimes.    La première fois, on a formé 50 médecins, et la deuxième fois on a formé 80 personnes. Et ces médecins ne vont pas prester uniquement pendant les Jeux, mais aussi pour la vie », a-t-il précisé.

Pour des cas qui nécessitent, par exemple, le transfert des victimes vers l’hôpital, il a confirmé la présence des ambulances professionnelles ‘’du Type A’’, qui donnent la possibilité aux médecins de commencer avec des traitements à partir de l’ambulance jusqu’à l’Hôpital.

Aussi, il signalé l’existence des PMA, qui sont des postes médicaux avancés : de petits dispensaires qui seront installés à chaque aire de jeu (Echangeurs de Limete, Palais du peuple, Institut Français, le musée national, l’académie des Beaux-arts, le centre Wallonie Bruxelles.  Ceux-ci sont pour les athlètes et pour le public, en même temps.

Patrick Muyaya, le Porte-parole du Gouvernement, a réitéré l’appel à la mobilisation de tous les congolais autour de ces jeux, tout en invitant les congolais à venir nombreux au Stade de Martyrs pour l’ouverture de la cérémonie. 

« La mobilisation dont il est question, c’est aussi la mobilisation que nous souhaitons voir dans nos différents stades, parce qu’il faut aller assister à ces combats de Judo, il faut aller assister à ces matchs de Basket.

« Nous allons voir comment communiquer sur les accès », a conclu M.  Patrick Muyaya.

La Pros.