Congo
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

IXès Jeux de la Francophonie : les médecins en formation sur le plan spécifique d’urgence sanitaire et de crise

Au total, 390 médecins presteront pendant les IXès  Jeux de la Francophonie. Ils ont été soumis à une formation sur «Le plan blanc», vendredi 16 juin 2023, afin d’être suffisamment outillés avant le lancement de l’évènement, prévu à Kinshasa du 28 juillet au 06 août 2023. 

Cette mise au point organisée par la Commission Santé et antidopage concerne les médecins urgentistes, généralistes, réanimateurs, les médecins du sport ainsi que quelques infirmiers.

«Le Plan blanc» est ce qui spécifie la thématique de cette formation. Un plan spécifique destiné à l’urgence sanitaire et de crise pour planifier la mise en œuvre rapide et rationnelle des moyens indispensables en cas d’afflux de victimes dans un établissement hospitalier.

A en croire le responsable de la Commission Santé et antidopage du CNJF, le Dr René N’Giebe Mubiala, au total 390 médecins sont concernés par cette formation.

Le facilitateur de cette formation, le Dr Gilbert Versier, urgentiste et médecin chef de la délégation française, a précisé qu’au travers de cette formation destinée aux médecins congolais, la RDC est enfin prête pour parer à toutes éventualités pendant les jeux de la Francophonie. « Elle est particulière, car elle est essentiellement axée sur un potentiel afflux massif des blessés. Aujourd’hui, je peux dire que, sur le plan de la prise en charge sanitaire, la RDC est prête pour parer à toutes éventualités pendant les Jeux de la Francophonie en termes des ressources humaines, en attendant les équipements», a-t-il souligné. Selon lui, l’activation du «Plan blanc» permet la mobilisation de toutes les capacités de l’établissement hospitalier (moyens humains et logistiques), dans le cadre d’une organisation spécifique pilotée par la cellule de crise. Il permet d’assurer la prise en charge des patients, lors d’événements graves ou inhabituels, tout en maintenant la continuité et la qualité des soins des patients non directement impliqués dans l’événement, par la mobilisation au plus juste des ressources nécessaires.

D’après le Directeur National du Programme des Urgences, catastrophes et Actions Humanitaires, le Dr Christophe Mwaluka, cette formation est un potentiel remise à niveau pour faire face aux soucis sanitaires. «Cette formation tombe à point nommé pour nous permettre de nous outiller en marge des Jeux de la Francophonie », a-t-il dit.

Par ailleurs, il y a lieu de noter qu’une autre séance de formation est prévue du 28 au 29 juin 2023, avec des simulations et dispositions pratiques dans les conditions réelles avec les ambulances du type A, déjà arrivées au Port de Matadi et qui vont être remises au Comité d’organisation des Jeux.

Israël Mpoyi