Congo
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Kikwit : le nouveau maire évalue ses 100 jours d’actions

(Par Badylon Kawanda Bakiman)

A Kikwit, ville économico-politique de la province du Kwilu dans le sud-ouest de la République démocratique du Congo (RDC), 100 jours se sont écoulés depuis que le nouveau maire, Abe Ngiama, avait officiellement pris ses fonctions en tant que premier citoyen de cette ville de quatre communes et de plus d’un million d’habitants.

100 jours de labeur au service de la communauté non sans difficultés. Qu’est-ce qui s’est réellement réalisé pendant cette période ? Que compte-t-il faire pour Kikwit dans un futur proche ? Y aura-t-il un changement positif dans cette ville ? Que peut attendre la population ?

C’est pour répondre à ces questions que le nouveau maire s’est adressé à la presse samedi dernier.

«Je tiens d’abord à remercier le Chef de l’Etat pour la confiance qu’il avait placée en nous pour le représenter dans cette ville de Kikwit. Cette représentation doit être palpable à travers des actions concrètes», a-t-il déclaré.

Selon lui, il avait pris officiellement ses fonctions pendant que la ville basse, poumon économique de Kikwit, était couverte des tonnes des sables et de la boue. Toutes ces histoires dérangeaient la circulation tant des locomotives que des humains. Des ravins partout.

«Lors de la remise et reprise, il n’y avait rien dans la caisse : zéro franc. Tout ce que nous avons réalisé est rendu possible grâce à ce que la population paye comme taxes. Nous avons commencé par enlever des tonnes des sables et de la boue qui était en ville basse ; le ravin de Mulundu est maitrisé ; nous avons sauvé le pont Kwilu en construisant un caniveau avec l’appui de l’Office de route que nous avions utilisé et le ravin qui allait détruire le pont Kwilu est aussi maitrisé. Nous avons lutté contre des constructions anarchiques en chassant tous ceux qui vendaient sur  le macadam en détruisant ce qui était construit sur l’emprise…», a déclaré le maire.

Selon lui, cette action de destruction anarchique sur l’emprise a diminué sensiblement des cas de vol. Des endroits bloqués sont rouverts. Il note avoir réhabilité l’avenue de l’Hôpital général de référence Kikwit 1 qui était devenue très dangereuse surtout pendant la nuit où des bandits se cachaient et attaquaient de paisibles citoyens…

«Nous avons instauré la paix dans la ville et les opérations continuent…», indique-t-il. 

Perspectives d’avenir

«Nous avons des projets que nous sommes  en train de réaliser petit à petit. Dans un bref délai nous allons lancer les travaux de réhabilitation de la route de Kanzombi afin que ce quartier qui est resté longtemps à l’écart soit désenclavé. Nous allons aussi réhabiliter des écoles comme l’Institut Ndobo, lycée Siama, lycée Yedisa, Institut Ndungi, Institut Mbandu et le lycée Mawete…», promet-il.

Le premier citoyen de la ville  compte également ‘’construire des forages en quantités industrielles’’ selon ses propres termes. Il va aussi construire le grand marché de Kikwit, construire un marché moderne en ville basse. Il promet plusieurs autres actions pour le bien communautaire.

«Nous demandons à la population de nous suggérer des idées, de nous indiquer ce que nous nous pouvons faire. Nous invitons cette même population à continuer à payer des taxes et impôts», a-t-il conclu.