Congo
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Kinshasa : Charles Mbutamuntu satisfait et réconforté du déroulement des assises

Le Ministre Provincial en charge de l’Éducation de la Ville de Kinshasa, Charles Mbutamuntu Lungwa, est sorti heureux et satisfait du bon déroulement de la première journée des épreuves hors session de l’Examen d’Etat édition 2022-2023. C’était à l’occasion du lancement officiel de ces examens, procédé par la Vice-Ministre de l’Enseignement Primaire secondaire et technique (EPST), Aminata Namasia, le lundi 8 mai 2023 au Complexe scolaire Marie Immaculée, dans la province éducationnelle de Plateau situé dans la commune de N’sele.

Tel que prévu dans le calendrier scolaire 2022-2023, les épreuves hors session de l’Examen d’Etat ont été bel et bien lancées par la Vice-Ministre de l’Enseignement Primaire secondaire et technique (EPST), Aminata Namasia, qui a valablement représenté le Ministre de l’EPST en mission, à Londres où il participe au Forum Mondial sur l’Éducation, représentant le Gouvernement congolais. Accompagnée de l’Inspecteur Général de l’EPST, Monsieur Jacques ODIA ainsi que le Directeur de cabinet adjoint du Ministre, Daniel Ebondo, la Vice-Ministre de l’EPST, a avant de remettre symboliquement des items de la dissertation aux finalistes, elle a visité des locaux d’examens.

Après un accueil chaleureux réservé à la Vice-Ministre de l’ESPT par les élèves récipiendaires, le Ministre provincial en charge de l’Education de la Ville de Kinshasa, Charles Mbutamuntu, se dit satisfait et réconforté  de voir que la Vice- Ministre procède au lancement officiel de ces épreuves à Kinshasa. «Nous sommes réconfortés que vous soyez déplacée personnellement pour lancer à Kinshasa ces épreuves dans un contexte particulier, surtout dans la province éducationnelle du plateau où nos enfants ont connu quelques perturbations suite aux conflits qui dérangent leur scolarité. Voilà pourquoi, nous sommes très honorés et satisfaits de votre présence», a-t-il exprimé.

Dans la foulée, le numéro 1 de l’éducation dans la ville-province de Kinshasa, a indiqué que sa province a présenté un grand nombre de participant, soit 140. 800 finalistes pour cette édition de l’Examen d’Etat.

Par la suite, Aminata Namasia a signalé que  985 497 candidats sont inscrits à la dissertation pour l’édition 2022-2023, contre 918 620 pour la précédente édition. Elle en a aussi précisé que,  pour la fin du cycle des humanités 43,6% des filles sont inscrites, une chose qu’elle encourage. Ainsi, ces candidats sont repartis dans 2 827 centres disséminés sur toute l’étendue de la République.

Ronsard Malumalu