Congo
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Kinshasa : Clôture avec faste de la 1ère édition du festival TMA

La première édition du Festival de Transmission Musique Art (TMA), tenue le samedi dernier à la Halle de la Gombe, en présence de plusieurs couches sociales et du monde de l’art s’est clôturée, avec faste, à travers un somptueux spectacle à un caractère à la fois politique, historique et culturel.

Le festival TMA, sous la direction de l’initiatrice de l’événement, Suzanne Dimosi, congolaise d’origine, a pu fédérer un grand nombre de gens où les différents genres des musiques étaient au rendez-vous, avec des artistes tels que les MPR de la musique urbaine, Céline Banza de la musique éclectique etc.

Un concert, une expérience dans les annales

Artistes, organisateurs, public et tout autre participant voire les internautes, disent avoir participé à un événement historique et inoubliable. Une réussite qui frôle la perfection. Une initiative à encourager.

Après avoir tenu tous les spectateurs en haleine à travers son savoir-faire de beatboxing à des sonorités afro, beatboxer, de son vrai nom, Héritier Mawaza Banzila, connu sous le nom de Kratos Beat, s’est dit être fier de communiquer avec le public son expérience et a témoigné de sa reconnaissance à TMA, pour cette expérience qu’il considère comme inoubliable. «C’est un grand plaisir déjà de participer à cette première édition de TMA festival. Cette transmission est parfois réussie ou elle ne l’est pas. Mais pour moi, j’ai eu cette opportunité. Le public était toujours au rendez-vous et j’ai partagé le peu de ce que je pouvais et le public a reçu ça avec succès. Un grand remerciement à l’équipe organisationnelle de ce grand événement, je ne pense pas que ça sera la seule première édition, il y aura d’autres», s’est-il exclamé.

Ramenant une touche du Congo Brazzaville dans un concept novateur, l’artiste chanteur Tidiane Mario a, par la même occasion, exprimé la joie de sa prestation à Kinshasa à la première édition du festival TMA. « C’est un plaisir pour moi de prester ici à Kinshasa. Kinshasa, c’est chez moi déjà. J’ai trop aimé. Merci à TMA», a-t-il indiqué.

C’est la même joie manifestée à l’issue de la prestation par Yhello Yizi, célèbre pour son single « Sans Soucis » et son fabuleux refrain « Tika To Mela Na Biso ». « C’est intéressant puisqu’on s’est bien amusé, ça c’est vrai. Pour moi, ça reste intéressant, puisque c’est la première édition, ça se passe à Kinshasa, je suis de Kinshasa. On a besoin de festival comme ça où les artistes peuvent s’exprimer librement. Aujourd’hui, j’ai fait du live ; les gens découvrent un autre univers de moi, c’est intéressant », a-t-il clamé.

A noter que tous les artistes prévus pour prester au concert ont bel et bien répondu présent. Quelques interludes ont eu lieu avec des prestations des artistes danseurs et un artiste humoriste, Bendji 4. TMA a donc tenu toutes ses promesses.

Christian Musungayi