Congo
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Kinshasa : le MFPA lance un message fort aux dirigeants africains ! 

L’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), devenue Union Africaine (UA) en 2002, a fêté son 60e anniversaire depuis sa création en date du 25 mai 1963 à Addis-Abeba, Capitale de l’Ethiopie. Dans ce contexte, le Mouvement Fédéraliste Panafricain  (MFPA/RDC) a organisé, lors de cette journée festive, un sit-in portant sur «L’impératif de la réunification des Etats Africains »  à la place du Genocost (place des évolués), située à Kinshasa, précisément dans la commune de la Gombe.

Le MFPA est un mouvement de portée internationale qui inscrit son action dans une campagne pour l’unification politique des Etats africains. Sa vision principale est de regrouper les États du continent, des Îles et des diasporas en Asie, en Europe, aux Amériques où vivent des Africains et des populations d’origine africaine. Son combat est inscrit dans la campagne de l’unification ou de la renaissance politique des États du continent Africain, des Îles et des diasporas en vue d’une Afrique forte et développée. 

Devant la presse, le Vice-coordonnateur du MFPA, Dieumerci Moliki n’a reculé devant aucun storytelling pour justifier à quel point le choix du lieu où s’est tenue leur manifestation était avisé. En outre, après avoir rappelé l’objectif de leur activité, il a, au nom du mouvement, rendu un vibrant hommage à tous les pères du panafricanisme.

Pour sa part, Ponpon N’djoli, Coordonnateur du Mouvement des Anciens du Lycée Techniques Scientifiques de Limete, qui était venu conglomérer avec les membres du MFPA, n’a pas fait l’économie du verbe pour expliquer la raison de sa présence à cette manifestation. Et, à cette occasion, il a appelé tous les jeunes qui se désintéressent de la question panafricaine à la prise de conscience.

Par ailleurs, au regard de la sécurité du continent, les membres du Mouvement Fédéraliste Panafricain se sont dit convaincus qu’« il devient vital pour l’Afrique, plus que jamais, de s’entendre, de s’unir, de parler d’une seule et même voix, afin de renforcer la viabilité des États et la souveraineté des peuples ». Et donc, cette initiative louable et salvatrice du MFPA qui mène le combat sur l’Unification Politique de l’Afrique, pourrait sans doute aider les autorités des États africains de prendre des mesures idoines et d’apporter incessamment des solutions face aux multiplies crises africaines dans tous les secteurs.

Une Afrique unifiée, forte, prospère et solidaire pourrait réduire considérablement les sources d’insécurité, de désordre et d’instabilité qui affaiblissent les États dans le continent et permettra à ses peuples de vivre harmonieusement, de promouvoir son identité et de pérenniser ses valeurs à travers le monde. C’est d’ailleurs dans ce sens que le MFPA se veut d’une  « nouvelle approche d’un appui à l’Union Africaine en associant les peuples africains aux discussions et prises de décisions dont l’objectif est d’arriver à une meilleure forme d’union entre les pays africains ».

Signalons qu’à l’issue de leur manifestation, le Mouvement Fédéraliste Panafricain a promis d’organiser d’autres activités dans les prochains jours, en l’occurrence la tenue du premier congrès qui va consister à une forte Campagne pour la réunification des États d’Afrique (États Africains Unis) pour recueillir l’opinion des populations au sujet de la renaissance de l’Unité Africaine.

Enock Mwaka