Congo
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

L’instabilité du taux de change de Franc congolais face au dollar américain : le Gouvernement contre-attaque ! Comment ? La question qui demeure.

(Par Jean-Oscar Ngalamulume, Président de la CIDES et Ambassadeur pour la Paix)

Lorsqu’on a un malade, il faut lui administrer un traitement approprié à la place du calmant

Quelles sont les réelles causes qui sont à la base de la dépréciation de Franc congolais face au Dollar ?

La monnaie nationale vaut ce que vaut l’économie nationale.  L’économie vaut ce que valent les institutions qui sont en charge de la production des biens et services qui sont localement consommés par la majorité de la population.

Donc, la monnaie nationale ne peut être stable que lorsque le pays produit plus, vend plus à l’extérieur et importe moins.

Le grand malheur du Congo est que la majorité des biens et services que sa population consomme sont importés de l’extérieur.  C’est-à-dire, qu’ils sont achetés en dollars américains, même les cures dent et les jus des fruits, lorsque nous avons des mangues et des ananas qui pourrissent au Kongo Central et ailleurs.

En effet, le Congo ne produit presque rien et ne vend presque rien à l’extérieur. De ce fait, il ne fait pas faire entrer les dollars dans le Trésor public qui est la Banque Centrale.

D’où, cette dernière est souvent en situation déficitaire en termes des réserves en dollars américains.

Tout ce qui est rare est donc cher. Voilà pourquoi, le dollar continuera à coûter cher tant que l’autorité nationale n’a pas chercher à résoudre le problème à la source, en évitant l’injection des dollars sur le marché financier comme solution, pour atténuer à court terme les douleurs de la maladie qui est profonde avec les calmants. 

Jean Oscar Ngalamulume 

Président de la CIDES et Ambassadeur pour la Paix