Congo
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

La conception du développement en RDC

(Par Mapenzi Manyebwa, écrivain, chercheur et expert en développement communautaire)

Celui qui s’égare en pleine forêt, au lieu de marquer un temps d’arrêt pour essayer de se réorienter, se met à courir à gauche, à droite, devant et derrière, compromet ses chances de retrouver le chemin. Non seulement il peut être définitivement perdu mais, son comportement désordonné fait de lui un homme pathologique. C’est le cas de plusieurs pays en Afrique et de la RDC en particulier malgré les tentatives de réalisation des certains projets dits de développement.

Il importe également de savoir aujourd’hui de manière claire et objective la signification du concept «développement», faire une redéfinition des stratégies et politiques de développement en RDC pour construire un autre Congo possible.

Cependant, le point de vue matériel a détourné l’attention de plusieurs experts africains et congolais, en particulier, jusqu’au point de leur faire voir dans le sous-développement une situation qui se définirait exclusivement par des privations. Dans cette optique, tout se passait comme si le sous-développement n’était que le sous-développement de l’avoir et jamais de l’être.

Ce qui est évidemment une erreur, disons une grave illusion paradigmatique. Si le développement doit être au service de l’homme, c’est en tant que celui-ci est d’abord un être distinct de son avoir. Le sous-développement de l’avoir n’est pas essentiel, le véritable sous-développement est celui de l’être.

Pour ce faire, c’est l’être congolais qu’il faut chercher à guérir continuellement pour arriver à un stade de changement social, culturel, politique et économique de la nation tout entière. Ce travail nécessite une reconfiguration à long terme des mentalités de la jeunesse et des autorités congolaises et suivi d’une véritable réforme institutionnelle en RDC.