Congo
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Léopards : Chancel Mbemba remporte le Prix Marc-Vivien Foé

Le capitaine des Léopards, Chancel Mbemba

Le capitaine des Léopards de la RDC Chancel Mbemba Mangulu, qui évolue au sein de l’Olympique de Marseille en France, a été élu,lundi dans la soirée, meilleure joueur africain évoluant dans le championnat français, devant l’Ivoirien Seko Fofana (Lens) et le Nigérian Terem Moffi (Nice). Ainsi, Il gagne la palme du Prix Marc-Vivien Foé 2023, résultats du jury des experts en la manière, une centaine environ.

C’est une première depuis la création de ce prix en 2009 qu’un défenseur central de surcroit, arrive en tête des votes. Avec quelques crampons d’avance, le Marseillais Chancel Mbemba (207 points), a devancé l’Ivoirien Seko Fofana de Lens (196) avec seulement 11 points. Le Nigérian Terem Moffi qui évolue à Nice s’est retrouvé à la troisième avec 125 points.

Une victoire d’un champion dans une course où la Ligue 1 a rassemblé pas moins d’une centaine de joueurs africains pour la conquête de cette couronne, sous la supervision des deux médias de l’hexagone.

Chancel Mbemba devient le deuxième joueur congolais à remporter ce trophée après Gaël Kakuta en 2021, et le deuxième joueur de Marseille après le Ghanéen André Ayew en 2015.Chancel Mbemba pour rappel, est arrivé à Marseille en juillet 2022 en provenance du FC Porto au Portugal. Bien avant, il était en Belgique et aussi en Angleterre.

« Boulot-palais »,  la devise de Chancel Mbemba

Pour Chancel Mbemba, ce prix qui lui est décerné est le fruit d’un travail assidu. A l’en croire, tous ces efforts fournis au sein de l’OM se résume par deux mots «Boulot-palais » qu’il avait prononcé lors d’une interview.

Et depuis, ces deux mots qui sont devenus célèbres constituent, désormais, sa devise, ont  renseigné les médias internationaux.

«Boulot-palais », c’est ma devise, ce n’est pas quelque chose que je demande aux autres. J’ai une carrière, aussi des ambitions. Quand je suis arrivé en Europe, je me suis dit : il faut y aller étape par étape. Pour moi, pour être bien dans ma vie et réussir, je fais mon travail, je rentre à la maison. Je profite de mes enfants à la maison. Je profiterai du reste après ma carrière. Actuellement, c’est le travail. C’est grâce à mon travail que je suis ici. Le travail te valorise, c’est par le travail que tout le monde peut voir de quoi tu es capable. Si tu ne travailles pas, c’est chaud», a déclaré l’ancien joueur du FC MK de Kinshasa sur rfi, en guise de stimulus aux jeunes talents de la RDC qui rêvent de marcher sur ses traces.

Ci-après le palmarès de ce Prix Marc-Vivien Foé : Chancel Mbemba (OM/ RD Congo): 2023; Seko Fofana (RC Lens/ Côte d’Ivoire): 2022;  Gaël Kakuta (RC Lens/RD Congo): 2021 ; Victor Osimhen (LOSC/Nigeria): 2020;  Nicolas Pépé (LOSC/Côte d’Ivoire): 2019 ; Karl Toko-Ekambi (Angers SCO/Cameroun) : 2018 ; Jean Michaël Seri (OGC Nice/Côte d’Ivoire) : 2017 ; Sofiane Boufal (LOSC/Maroc) : 2016 ; André Ayew (Olympique de Marseille/Ghana) : 2015 ; Vincent Enyeama (LOSC/Nigeria) : 2014 ; Pierre-Emerick Aubameyang (AS Saint-Etienne/Gabon):2013 ; Younès Belhanda (Montpellier HSC/Maroc) : 2012 ; Gervinho (LOSC/Côte d’Ivoire) : 2011 ; Gervinho (LOSC/Côte d’Ivoire) :  2010 et Marouane Chamakh (Girondins de Bordeaux/Maroc): 2009.

EG