Congo
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Les poissons nés aveugles à  Mbanza-Ngungu   (Kongo Central)

Un groupe de journalistes d’Antenne A a été dans la ville de Mbanza-Ngungu pour filmer les poissons nés aveugles dans une grotte à 50m au sous-sol où coule un ruisseau clair et bourbeux, lequel est alimenté par une source aussi souterraine.

Au temps jadis, cette grotte avait été aménagée en escaliers pour permettre la descente jusqu’au ruisseau, lequel est doublé de petits cours d’eau clairs.

Les habitants à côté de la grotte qui les ont accompagnés pour cette découverte ne mangent pas ces poissons nés aveugles, de petite taille (fretins), et ce, par dédain.

Autrefois, disent les vieux de la localité, les touristes qui passaient ici pour ces poissons nés aveugles étaient poussés par une louable curiosité qui permet de développer la culture générale.

Dans ce ruisseau, leur milieu physique et ambiant, ces poissons nés aveugles,  de couleur bleu-noir, nagent, se déplacent, mangent et se produisent comme les autres poissons normaux du même endroit.

Leur mobilité d’action se fait tous les sens dessus dessous, en haut en bas ou devant derrière même dans un grand  désordre de la pluie ou dans un bouleversement complet du lieu d’habitation où ils vivent toujours sans aucun inconvénient, alors qu’être aveugle de naissance est une pénible infirmité.

Pour les attraper ou pécher vivant, les habitants ont utilisé les paniers ou  bassins afin de les montrer aux touristes curieux de voir les choses étranges de la nature ; ces derniers croient que ces poissons nés aveugles ont des yeux peut-être cachés dans leurs corps et les bougent pour s’en convaincre.

Et cette découverte les fait dodeliner de la tête avant d’accepter cette vérité ; pendant ce temps, les poissons nés aveugles déjà péchés dans les bassins clairs se débattent pour quitter ces bassins aquariums et tomber par terre dans l’eau du ruisseau.

Un autre film documentaire à télévision fait par les plongeurs sous-marins nous a permis de voir les poissons nés aveugles de couleur blanche, taille moyenne dans la profondeur de l’océan ; de chacun des côtés de récifs de coraux, là où ils nagent, mangent se tournent dans tous les sens et se produisent aussi sans aucun inconvénient dans leur milieu physique et ambiant.

Est-ce, un hasard ou une conception divine ?

Et pour nous, les êtres humains, la mobilité d’action des aveugles nés est toujours racontée par tout le monde comme de belles prouesses car être aveugles de naissance est une pénible infirmité. (Sauf le miracle fait sur l’aveugle Bartimé par Jésus-Christ Notre Seigneur).

Ces exploits de la mobilité d’action sont obtenus à l’école par l’apprentissage de la lecture, de l’écriture, de la musique et des jeux à des multiples finesses  (Subtilités).

Souvenez-vous du musicien aveugle, le camerounais Francky qui fait danser tout le monde par sa guitare magique et chansons pour  être appelé artiste général. Une des de chanson Enna dioula : Hoyogo ee ee, mbele mbela masaku.

Que dire de son cousin, le sourd-muet qui présente chaque jour le journal à la télévision pour ses semblables comme tout autre homme prodigieusement intelligent et grand.

ALEGBA NZUANGA Fabien de la R.D Congo

Tél : 0832565076