Congo
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Nommée Secrétaire nationale adjointe en charge des partis politiques  par Didier Mundela,Essor de la République: Mamie Nsumba Tshidibi  s’affirme derrière la vision et le combat de Félix Tshisekedi

Ça bouge au sein du parti politique Essor de la République. En prévision de prochaines joutes électorales, confirmées en décembre prochain, conformément aux délais constitutionnels, par le Bureau de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) que dirige Denis Kadima, Didier Mundela, président national de Essor de la République, vient d’opérer une restructuration stratégique au niveau du Bureau exécutif du parti pour, d’ores et déjà, mobiliser les énergies nécessaires en vue de mieux répondre au rendez-vous. C’est dans ce schéma que Maitre Mamie Nsumba Tshidibi, femme forte et femme de caractère, a été nommée au poste de secrétaire nationale adjointe en charge des partis politiques . Son investiture a eu lieu, mercredi 14 juin 2023, dans la commune de Kimbanseke, au cours d’une cérémonie consacrée à l’adhésion, au sein du parti Essor, de la Fondation Daryel, sa propre structure, qui œuvre en faveur de la réduction de la pauvreté et la lutte contre les antivaleurs au niveau de Tshangu.

C’est le Secrétaire Général de l’Essor, Me Yves Mwekassa, qui a procédé à la remise des insignes du pouvoir du parti.

Sur place à Kimbanseke, au quartier Maviokele précisément, Me Mamie Nsumba a, faisant d’une pierre deux coups, dans sa casquette de Présidente de la Fondation Daryel, lancé les travaux de construction d’une nouvelle passerelle sur la rivière Nsanga par la pose la première pierre. Un geste grandeur nature salué par une population vidée de tout mot pour exprimer sa satisfaction à celle qui s’illustre, depuis un temps, par des actions à impact social visible au profit des compatriotes en détresse, conformément à la vision du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

«La motivation vient tout d’abord par la vision du Chef de l’Etat parce que c’est lui notre patron, c’est lui qui guide, c’est lui le Garant de la Nation. Et par sa vision, nous nous sommes dit que le quartier Maviokele a un besoin accru. Nous voulons gouverner autrement. Nous ne voulons pas venir seulement avec les sacs de riz, venir avec les vivres, venir avec les polos puis partir. Nous voulons laisser une action qui restera indélébile dans les temps. Donc, c’est comme ça que nous venons gouverner autrement, gérer autrement la patrie en jetant un pont sur la rivière parce que cette rivière là a causé beaucoup de morts, beaucoup de dégâts. Alors, nous voulons faire quelque chose de bon qui va rester ancré dans la mémoire de la population de Kimbanseke, en particulier, et de Tshangu, en général », a-t-elle indiqué, devant la presse.

Réaction du parti Essor

A en croire Yves Mwekassa, le Présidente de la Fondation Daryel n’est pas le fruit du hasard.  Elle a été choisie pour sa vision et son engagement à poser des actes qui soient profitables aux populations, comme le prône l’Essor de la République.

‘’Je suis venu dans le cadre de notre parti, le parti cher au camarade Didier Mundela qui, non seulement, voulait accompagner une des dignes filles d’Essor, la camarade Mamie Nsumba, pour l’action de haute portée politique qu’elle est en train de poser ici à Kimbanseke. Vous savez que Kimbanseke est généralement un coin qui est oublié par les politiciens. Elle a posé ce geste noble pour la construction d’un pont. Et le parti Essor de la République, son parti, ne voulait pas rester en arrière. Nous sommes venus non seulement honorer ce geste, mais également l’investir aux yeux de tous parce qu’il a plu au camarade président de l’élever au sein du Bureau exécutif de notre parti. Voilà pourquoi, ma présence était nécessaire ici à Kimbanseke, en ce jour… Essor a décidé de prendre le contre-pied de la mal gouvernance qui nous a caractérisés pendant autant d’années. Nous venons avec une approche qui est nouvelle, une approche de proximité, une approche complètement en rupture avec toutes les erreurs que nous avons accumulées, qui ont fait en sorte que le Congo connaisse les problèmes qu’il connait. Quand nous disons ‘’diriger autrement’’ c’est parce que nous avons un projet de société qui sort du lot… Le Président national a procédé à des nominations pour donner du tonus, pour booster le parti dans cette nouvelle phase de ce que nous sommes en train de faire, cette dernière étape de notre sprint électoral. Et il a estimé que la camarade Mamie Nsumba, qui a des qualités nobles, devait rejoindre l’équipe au sein du Bureau exécutif du parti pour qu’ensemble, nous puisions contribuer à bâtir le Congo que nous voulons voir de nos yeux’’, a-t-il insisté.

Gloire Mfemfere