Congo
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

OLPA stupéfait après l’interpellation de deux journalistes à Kamonia

*L’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA), organisation de défense et de promotion de la liberté de presse, est stupéfait après la brève interpellation de Martin Nyamabu et de Papy Ngalamulume respectivement journalistes à Radio Communautaire de Kamonia Horizon (RCKH) et à Radio Télé Kamonia (RTK), stations émettant à Kamonia, territoire situé à 75 kms de Tshikapa, chef-lieu de la province du Kasaï, au centre de la République démocratique du Congo (RDC). Les journalistes ont été interpellés, le 26 juillet 2023, par la police locale alors qu’ils effectuaient un reportage sur un rassemblement des organisations de la société civile de Kamonia pour protester contre un arrêté du Vice-Premier Ministre de l’Intérieur, Sécurité et Affaires Coutumières du 18 juillet 2023 portant nomination des chefs des secteurs de RDC. Les habitants de Kamonia exprimaient leur désaccord sur la nomination de M. Lazard Shidi Ilamikiza comme chef de secteur de Kasaï -Longotshimo en remplacement de M. Ally Kabuakala. OLPA stupéfait après l’interpellation de deux journalistes à Kamonia Les journalistes ont été conduits manu militari au cachot du Groupe Mobile d’Intervention de la police (GMI/ Kamonia) où ils ont été détenus pendant quelques heures avant de recouvrer leur liberté. Leurs effets ont été confisqués. Ils ont été accusés d’avoir couvert un rassemblement interdit par les autorités. Au regard de ce qui précède, OLPA condamne cette interpellation des professionnels des médias en plein exercice de leur métier. Il s’agit manifestement d’une atteinte grave à la liberté de presse garantie par la législation congolaise et les instruments juridiques internationaux relatifs aux droits de l’homme