Congo
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Processus électoral : le Pprd zappe Kadima

Le Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (Pprd) est bien conscient de l’option qu’il a prise de demander à ses partisans de ne pas s’enrôler. Cependant, après cette décision de boycott, il faut peaufiner de stratégie pour se maintenir en tant que force de résistance et de l’opposition face aux enjeux électoraux prochains. Tout se passe à huis clos. Surtout que le groupe autour du sénateur à vie s’est sensiblement restreint, les autres ayant pris la tangente.

C’est dans ces conditions que le président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) appelle à rencontrer les leaders de l’opposition. La réaction du secrétaire permanent adjoint, Ferdinand Kambere, ne s’est pas fait attendre. Il a déclaré, pour ce, « Justement, c’est ça la folie de la Ceni. C’est elle qui est contestée et donc n’a pas qualité d’inviter l’opposition qui désapprouve sa légitimité ».

Et d’ajouter : «L’article 10 de la loi sur la composition de la CENI étant violée par l’Assemblée nationale, la CENI est en train de semer du désordre pour créer une crise par la volonté de ce régime. Avant de s’interroger : « Comment une institution contestée peut-elle inviter les partenaires au processus électoral ? ».

Kabila poursuit ses consultations à Kingakati

L’autorité morale du FCC poursuit ses consultations avec les membres de sa famille politique dans sa ferme de Kingakati. Dimanche dernier, Joseph Kabila Kabange a réuni les sénateurs et députés de sa formation politique.

Il y a deux semaines, le prédécesseur de Tshisekedi avait également échangé avec un échantillon de hauts cadres. C’est après ces consultations qu’il a promis de s’adresser au peuple congolais. Car, pour lui, il ne s’est jamais retiré de la scène politique, malgré son absence constatée depuis plusieurs mois.

Certaines sources affirment que Kabila s’adressera à nation le 30 juin. Il est attendu, au 63ème anniversaire de l’indépendance, trois adresses au peuple congolais. Hormis, Kabila, Félix Tshisekedi devra intervenir probablement le 29 juin la nuit avant Fayulu le 30 juin.

Pour rappel, lors de la cérémonie de convocation de l’électorat, le président de la Ceni, Denis Kadima, a annoncé que cette institution d’appui à la démocratie va rencontrer les leaders de l’opposition afin d’explorer des solutions pour rendre le processus électoral en cours plus inclusif.

Emma Muntu