Congo
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

RDC : Adèle Kayinda et les Confessions religieuses ce dimanche à Ndolo pour une journée de prière pour la Nation

La Ministre d’Etat, ministre du portefeuille, Adèle Kayinda Mahina, et la plateforme de confessions religieuses de la République Démocratique du Congo seront en prière à Ndolo, ce dimanche 18 juin 2023, pour confier le pays entre les bonnes mains du Seigneur. L’annonce a été faite, mercredi 14 juin 2023, à l’hôtel Sultani, dans la commune de la Gombe, par les organisateurs.

Ce comité est composé des églises de réveil, des musulmans, des catholiques, des salutistes et d’autres confessions. Ce rassemblement aura pour objectif d’accompagner le Président Félix Tshisekedi ainsi que le Gouvernement, spirituellement, pour barrer la route à tous les plans des ennemis du progrès de la RDC.

En effet, si lors des forums qui ont délimité les frontières des nations, les  grandes puissances ont laissé que la RDC garde ses frontières sans partager naturellement ses richesses avec ses voisins, cela ne fut pas un fait de hasard. Ce ne fut pas non plus pour elle une stratégie de considérer le Congo comme un bien commun de l’humanité ou chaque puissance devrait se ravitailler quand et comme elle veut. Le Congo était laissé dans sa configuration actuelle depuis ces forums et pendant que les Congolais ne pouvaient même pas influencer le maintien de cette configuration, c’est par la décision souveraine de Dieu.

‘’C’est une prière d’acte de foi sur l’intégrité territoriale de la RDC, et c’est une grande séance de travail que nous venons d’avoir pour que tous les hommes de Dieu, servantes de l’Eternel puissent s’approprier d’abord de thème que nous allons développer et des programmes, mais ce qui est là est que j’ai la foi en Jésus-Christ… Voilà pourquoi, le 18 juin 2023 à 11 heures, tous pour l’amour de la RDC, mon frère ma sœur viens nous allons prier ensemble, ce qui va se passe a Ndolo la main puissante de notre Dieu nous conduira pour une victoire de la RDC », a déclaré la Princesse Adèle Kayinda Mahina. Et de poursuivre :             

 ‘’Ma raison d’être ici, c’est pour sauver l’intégrité territoriale de la RDC, je viens du Congo-Brazzaville, en tant que servante de Dieu, je suis concernée parce que c’est un problème qui relève de la compétence de l’église. Quand nous voyons l’église, nous voyons Jésus-Christ. Je vais m’adresser à toutes les autorités congolaises. Du moment où nous reconnaissons que le Congo nous a été donné par l’Eternel, c’est une rage qui doit nous caractériser chaque fois qu’il y aura des menaces, attaques genre expansionniste contre son intégrité…Signalons que tous les serviteurs de Dieu Congolais appelleront tous les fidèles chrétiens et croyants de revendiquer la reconnaissance dans notre constitution du caractère religieux de la RDC, au lieu de garder comme tel le 1er article de notre constitution, on écrira désormais que la RDC est un Etat croyant car, consécutivement au premier argumentaire, il serait absurde et même contradictoire d’affirmer que le Congo est un Etat laïc du moment où nous confessons que nous l’avons reçu gratuitement et miraculeusement de Dieu pour notre épanouissement ».                      

Grâce Daro