Congo
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

RDC-Chine Félix Tshisekedi : mission accomplie !

*Heureux qui, comme Ulysse, a effectué un bon voyage. C’est donc un nouveau départ qu’a signé Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, en cimentant, pour plusieurs générations présentes et futures, la coopération sino-congolaise redynamisée et redimensionnée au niveau étatique pour les intérêts mutuellement avantageux des peuples congolais et chinois. En cinq jours de visite officielle, il aura ainsi resserré les liens bilatéraux et posé de nouveaux jalons pour la modernité et le développement. Périple fructueux De Pékin à Hong Kong, en passant par Shanghai et Shenzhen, le Chef de l’Etat congolais, en un seul voyage, après de cinquante ans, aura réussi à engager la RDC sur une nouvelle voie susceptible de lui permettre de bénéficier de fruits de la coopération chinoise dans plusieurs domaines notamment, l’industrialisation, le développement des mines, l’investissement dans le numérique, l’éducation, les médias, la culture, l’agriculture. Il y a également le volet militaire de cette coopération sino-congolaise stratégique globale qui prévoit la formation militaire dans le cadre de la mise en œuvre de la Loi sur la programmation militaire. Aujourd’hui, dans le contexte où la situation sécuritaire en RDC est marquée par l’agression rwandaise dans l’Est du pays, un tel réchauffement des relations bilatérales avec la Chine qui est l’un des membres permanents du Conseil de sécurité des Nations Unies, est d’une haute portée stratégique. ‘’Ce pays dont la voix compte énormément et qui dispose d’un droit de veto peut être un partenaire important pour la recherche de la paix que nous souhaitons’’, avait déclaré en substance, Félix Tshisekedi, devant la presse sur place en Chine. « Evidemment, nous ne lui demandons pas de prendre fait et cause, mais elle a exprimé clairement sa volonté de voir la RDC pacifiée et rester dans son intégrité. C’est clair que c’est un appui important au retour de la paix en RDC », a-t-il affirmé. Par ailleurs, la Chine étant déjà engagée en RDC, le constat étatique révèle que ce n’était pas dans un contexte profitable entre les deux pays. D’où, la nécessité de remettre les choses sur les rails de l’embellie. « Maintenant, nous ne faisons que rectifier le tir. L’essentiel, c’est de bien comprendre nos intérêts partagés et surtout d’en sortir gagnant-gagnant, satisfait de part et d’autre. Nous, nous savons ce que nous voulons, les chinois savent ce qu’ils veulent. On a simplement redéfini ce partenariat pour en faire quelque chose de rayonnant et d’exemplaire pour l’Afrique », a-t-il ajouté. En réussissant ce partenariat et en le relevant au niveau stratégique global, Félix-Antoine Tshisekedi estime, en effet, que cela enverra un message à l’Afrique toute entière sur la possibilité de faire de grandes choses dans la coopération sud-sud. Relance de la commission mixte Chine-RDC D’après Félix Tshisekedi, ‘’les deux parties sont motivées de passer vite à la mise en œuvre de ce partenariat stratégique global. C’est dans ce cadre-là qu’il a été convenu que la Commission mixte Chine-RDC soit relancée pour un suivi étroit des dossiers et la concrétisation des engagements souscrits’’.

LPM