Congo
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Rédévabilité, participation et engagement citoyen responsable, RDC : le CEPAS appelle les autorités à placer le peuple au centre de leurs actions

Après avoir mené des enquêtes à Kinshasa, capitale de la RDC, sur les préoccupations et priorités de la population congolaise, le Centre d’Etudes pour l’action sociale, CEPAS en sigle, a, au cours d’une conférence de presse tenue le vendredi 09 juin 2023, dans son quartier général situé dans la commune de la Gombe, présenté le rapport final de ses investigations. Il a invité les acteurs politiques, la classe politique et les institutions de la République, à construire des projets politiques qui priorisent les besoins de la population. La présentation dudit rapport a été faite en présence de Divine Wele, l’un des membres du CEPAS, le Colonel Nzekani Prosper, consultant et chercheur du pool d’expert du Cepas, et  Christian Moleka, coordinateur et membre de la Dynamique des politologues (DYPOL), et consultant du pool d’experts du Cepas.

Rapprocher l’offre politique des attentes et des priorités des citoyens, grâce à une information primaire, une contribution au développement, par les décideurs politiques, des plans d’actions et des programmes en réponse aux préoccupations de population : Tel est l’objectif global de l’étude qu’a menée le CEPAS en 2022 dans le cadre de son projet triennal REPERE (Redevabilité, Participation et Engagement citoyen Responsable). Ceci va permettre à ces protagonistes politiques à développer les compétences pour viser l’intérêt des subalternes dans toute forme du projet politique, car la République Démocratique du Congo, jadis pays prospère et émergent avec une population dynamique et travailleur à l’accession à l’indépendance en 1960, vit depuis plusieurs décennies, une crise multiforme qui a impacté tous les secteurs de la vie nationale. Elle est actuellement classée parmi les pays les plus pauvres du monde, malgré ses immenses et scandaleuses ressources naturelles.

A en croire le CEPAS, ces enquêtes ont été faites pour étaler sur la place publique les priorités de la population visant à influencer les politiques publiques, en amenant les décideurs politiques que sont les partis politiques associés à la population, en vue de contribuer tant soi peu, à l’identification des préoccupations et priorités de la population congolaise qui pourront constituer, plus tard, à court comme à long terme les actions publiques des parties politiques, qui s’approprieraient de cette expérience, en l’intégrant dans leur vision politique. Elles visent également à démontrer aux partis politiques l’importance des échanges réguliers avec la population dans le cadre de leurs activités de planification et stratégies de croissance ainsi qu’à contribuer à la qualité de la gouvernance publique en RDC actuellement très déficitaire.

Par ailleurs, le présent rapport présente les conclusions des consultations citoyennes menées à Kinshasa entre novembre 2021 et février 2022. 576 Kinois ont été consultés au cours de 96 focus groupes déployés dans les communes de Bandalungwa, Limete, Ndjili, Maluku et Ngaliema. L’équipe de recherche a été constituée des représentants d’organisations de la société civile et ceux des partis politiques partenaires choisis en raison de leur représentation à l’Assemblée Nationale. Ainsi, les résultats de ces enquêtes révèlent que l’évaluation de la situation générale du pays par la majorité des participants à la recherche dont 93,58% considère que la RDC se dirige vers une mauvaise direction sur le plan social, l’éducation, la sécurité, la justice et l’économie.

Notons que les conclusions de ce rapport serviront de document de plaidoyer et le point de départ d’une grande coalition de la société civile et des partis politiques intéressés pour pousser les acteurs politiques et les partis politiques à mettre au cœur de leurs projets politiques les priorités des citoyens afin de réduire le fossé entre les attentes citoyennes  et les décisions et les politiques publiques qui sont exécutées au nom et pour les citoyens. Le CEPAS a précisé que l’étude sur les préoccupations et les priorités des citoyens ne compte pas s’arrêter à Kinshasa. Dans le cadre de la Campagne « CONGO TOLINGI », l’étude sera menée  dans les jours à venir sur toute l’étendue  de la République Démocratique du Congo et une photographie de la perception générale des congolais sera également prochainement présentée, tant sur les instances publiques ainsi qu’à l’Assemblée nationale. Cela, pour permettre aux élus nationaux de proposer et voter de lois qui touchent la vie réelle  des citoyens congolais.

Ronsard Malumalu