Congo
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Rendez-vous ce vendredi 28 juillet  , IXès Jeux de la Francophonie : Allons tous au Stade de Martyrs !

*Félix Tshisekedi, Christophe Lutundula, Peter Kazadi, Patrick Muyaya, Catherine Katungu, Alexis Gisaro et Isidore Kwandja à deux doigts d la réussi du pari de l’organisation des IXès de la Francophonie à Kinshasa, la capitale.

Déjà, depuis le début, Félix Tshisekedi était ferme et déterminé à démontrer à la face du monde que la RD. Congo, autant d’années le combat du siècle qui opposa à Kinshasa Mohamed Ali à George Foreman, pouvait encore rééditer un nouvel exploit en organisant, en dépit de toutes les contraintes liées notamment, aux moyens aussi bien matériels, financiers, techniques qu’humains, les IXès de la Francophonie.

Décor planté

Sites totalement aménagés. Infrastructures à la portée des organisateurs.  Athlètes engagés dans la compétition sont là. Dispositions sécuritaires assurées. Hébergement et autres accommodations garantis.  Toutes les parties prenantes ont, chacune, joué sa partition afin qu’au sprint final, qu’il y ait un son philarmonique.

A quelques encablures du lancement, dès ce vendredi 28 juillet 2023, des IXès Jeux de la Francophonie, tels que prévus jusqu’au 6 août 2023, toutes les dispositions ont été prises. C’est ce qui convient d’être retenu d’essentiel du Briefing de lundi 24 juillet 2023 co-animé par Peter Kazadi, Vice-Premier, Ministre de l’Intérieur et Sécurité, Patrick Muyaya, le Ministre de la Communication et Médias et Isidore Kwandja Ngembo, le Directeur National chargé de l’Organisation de ces IXès Jeux de la Francophonie à Kinshasa.

Globalement, les trois intervenants ont présenté des assurances, quant à la réussite de l’organisation sur tous les plans.

‘’Zéro incident’’, mot d’ordre de Félix Tshisekedi

Peter Kazadi, VPM à l’Intérieur et Sécurité

D’abord, sur la question sécurité évoquée, du reste, par certains pays pour tenter de se soustraire de leur propre intention d’y participer, Peter Kazadi, VPM à l’Intérieur et Sécurité, a, en effet, démontré que le Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, avait déjà lancé le mot d’ordre : ‘’zéro incident’’.

Et que sur ce point précis, nonobstant quelques écueils constatés ces derniers jours à Kinshasa, les forces de défense et de sécurité seront déployées pour quadriller Kinshasa et ses environs.

Et, pour se rendre à l’évidence, a révélé Peter Kazadi, au-delà des éléments de la Police Nationale Congolaise, la Garde Républicaine sera mise à contribuer en termes des forces de dissuasion, pour endiguer, de manière systématique et, même, sans pitié, toute tentative de perturber le déroulement de ces IXès Jeux de la Francophonie. 

Sur le plan de la communication, là-dessus, point n’est de rappeler que les médias pendant que certains se font encore enregistrer, d’autres sont déjà, par contre, accrédités. D’ailleurs, l’opération se poursuivra pour la délivrance des badges d’accès aux sites, rassure-t-on, du côté de Patrick Muyaya Katembwe, le Ministre de la Communication et Médias. Tous les matériels nécessaires ont été dotés à Rtnc, pour la couverture efficiente de ces IXès Jeux de la Francophonie.

Tout est prêt

Enfin, en ce qui concerne les aspects logistiques, les conditions, pour le public, d’assister aux IXès de la Francophonie, Isidore Kwandja Ngembo, Directeur National du CNJF a confirmé que la cérémonie inaugurale qui, comme cela a été déjà annoncé, sera présidée par Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, lui-même, sera totalement gratuite.

Et que pour le reste, l’accès est conditionné au port d’un bracelet dont les services commis à la tâche se chargeront de donner tous les détails.

Il a, par ailleurs, lancé un vibrant appel aux congolais à se mobiliser pour accompagner ces IXès Jeux de la Francophonie qui, aujourd’hui, sont dans leur phase décisive et finale.
LPM