Congo
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

SNEL : Samuel Kaya Kinzonzi réélu à la tête de l’intersyndical

Le vent  de la restauration ne cesse de souffler à la SNEL s.a. Après la réhabilitation intervenue le jeudi dernier du Directeur Général de la SNEL s.a, David Lusinde, le vent a soufflé au sein de l’intersyndical de cette même société de l’Etat.  Le syndicat de la Force Interprofessionnelle de la RDC (FIC), à travers une cérémonie qui s’est déroulée  ce lundi 26 juin 2023, a remercié tous les travailleurs pour la confiance renouvelée à M. Kaya Kinzonzi Samuel pour son maintien à la tête de l’intersyndical de la SNEL s.a.

A l’occasion, le patron de l’intersyndical de la SNEL, a réitéré sa disponibilité dans la défense des intérêts des agents de la SNEL ainsi que la sauvegarde de l’outil de production durant son mandat.

Se confiant à la presse, le numéro un de la SNEL, David Lusinde a dévoilé l’élément fondamental de la SNEL et son intersyndical. « Je pense que l’élément fondamental ce sera une relation basée sur le dialogue. La délégation syndicale à côté de l’employeur. Nous sommes en train de concourir au bien être des employés et je pense que le dialogue permanent sera notre mode opératoire et nous espérons que nous allons améliorer beaucoup des choses ensemble », affirme-t-il. Par rapport au lancement des travaux annuels employeur – syndicat qu’il a ouvert, il a souligné que l’amélioration des conditions de travail des travailleurs sera à l’heure. «Je pense qu’il y a plusieurs questions visant l’amélioration des conditions de travail qui seront à l’heure notamment, la mise en application du troisième palier du Smig et je pense que tous ces éléments seront repris à l’intérieur et c’est une occasion pour que l’employeur ainsi que les délégations syndicales soient sur la même table et d’échanger. Je pense que ce sera une activité qui parait très fructueuse », a-t-il reconnu.

Pour sa part,  Samuel Kaya reste satisfait et plus que déterminé pour ce nouveau mandat à la tête de l’intersyndical de la SNEL s.a. «Les objectifs à atteindre, c’est plus sauvegarder l’outil de production qui est l’entreprise. Parce que déjà, sans l’entreprise il n’y aura même pas des syndicats et à part cela, c’est plus protéger aussi les emplois. En protégeant les emplois, ça va intervenir à l’aspect des avantages, les avantages des travailleurs… nous pensons, avec nos discours, rapprocher l’employeur et la délégation syndicale. Surement on va atteindre des objectifs…», a-t-il conclu. 

Israël Mpoyi