Congo
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Une série de partenariats négociés au grand bonheur du Kasaï Central , John Kabeya : une mission fructueuse en Europe !

Le Gouverneur de la province du Kasaï Central a bouclé son séjour européen au terme d’une mission de service de plus de 7 jours durant laquelle il a eu des contacts avec différentes organisations ainsi que personnalités aussi bien en France qu’en Belgique à la recherche des solutions idoines pour le développement socio- économique de son entité.  En effet, après sa rencontre avec le géant français dans le domaine de l’eau, SUEZ pour ne pas le citer, plusieurs autres secteurs ont été explorés.

C’est le cas de l’agriculture considérée par le premier citoyen du Kasaï central comme étant priorité des priorités en ce moment où la République Démocratique du Congo est victime d’une crise sociale, œuvre de certains politiciens véreux en mal de positionnement. Il y a lieu de souligner qu’en un bon disciple du Président  de la République, Son Excellence Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, le Gouverneur du Kasaï Central estime que l’agriculture demeure l’une des réponses appropriées non seulement pour l’autosuffisance alimentaire en RD-Congo, mais aussi et surtout pour son développement à l’instar de la Chine et de l’Allemagne après la deuxième guerre mondiale. C’est la raison pour laquelle, John Kabeya Shikayi s’est inscrit droit dans les bottes de la vision de Son Excellence Félix Tshisekedi qui a émis le vœu de voir le sol prendre sa revanche sur le sous-sol. Point n’est besoin de rappeler qu’il y a plus d’un mois, jour pour jour, que le Gouverneur John Kabeya venait de produire 275 hectares de Maïs dans la province du Kasaï Central. Voilà qui justifie l’importance des points abordés lors d’un tête-à-tête qui a eu lieu à Paris en France entre le Gouverneur John Kabeya et M. Francis Castargnede, Co-fondateur et président D’ATLAS GROUP, trait d’union entre l’Afrique et les entreprises françaises dont Orange, Advens, Deloitte, Bouygues, Bureau veritas, Business Layers, Fuhitsu systems, Geocoton, Madge, Netrix, Bourgier, Vanguard, spacieux corporation etc. Sur ce, un accent a été mis particulièrement sur le secteur de l’agriculture pour lequel il y aura une stratégie créative avec une tactique développée qui définit une politique agricole pour la province du Kasaï Central.  C’est ici l’occasion de préciser que, initialement concentré sur le continent européen, ATLAS GROUP a également exploré le continent américain avant de se tourner résolument vers le continent africain considérée ici comme nouveau moteur de croissance mondiale avec 3/4 de la population mondiale à l’horizon 2050. Avec comme mission principale d’établir de rapprochement et de créer la confiance entre les états africains et les leaders des entreprises françaises motivées à investir en Afrique, ATLAS GROUP se doit de faire la découverte de la RD-Congo à travers le Kasaï Central. Il faut noter qu’il ressort de l’entretien sus évoqué que les deux parties se sont convenues de mettre toutes les batteries en marche afin de voir le projet être implémenté dans le plus bref délai. Par ailleurs, l’étape de la Belgique était déterminante dans la mesure où le député européen et maire de la commune OUDENAARD était à la tête d’un caucus des partenaires mobilisés pour la circonstance afin d’échanger avec le Gouverneur John Kabeya sur les opportunités d’investissement, principalement dans le secteur de l’énergie et du tourisme au Kasaï Central, en RD-Congo. Avant la visite guidée sur différents sites en vue de palper du doigt à quoi ressemble la vision qu’on voudrait bien imprimer dans la province du Kasaï Central, John Kabeya a eu un entretien fructueux au cours de l’audience lui accordée par ce dernier, à l’issue duquel un canevas de succession des étapes a été établi pour un bon suivi des activités y relatives. Il faut noter que toutes les rencontres et visites des sites en France tout comme en Belgique ont permis au Gouverneur du Kasaï central, John Kabeya Shikayi, de prendre la mesure des enjeux des partenariats en vue de lever l’option pour la concrétisation des projets salvateurs pour la province du Kasaï Central. Tout est bien qui finit bien, le Gouverneur John Kabeya est rentré au pays avec un sentiment de satisfaction par rapport aux retombées à venir de sa mission sur le Kasaï Central, sa province.

La Pros.