Congo
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Vers de nouveaux horizons, Félix Tshisekedi : Laurent Batumona   sur tous les fronts !

*Après l’orage, le beau temps est de nouveau là pour vérifier les certitudes.  Rien ne peut entortiller les alliances tissées de longue date, ni oblitérer le socle qui les cimente.  Rien, non plus, ne peut freiner le bel élan pris dans  la lutte commune  pour la restauration de l’intégrité territoriale, la stabilité institutitionnelle, l’avènement de la démocratie  et, même, le triomphe, le moment venu, à l’aune  des prochaines joutes électorales, telles que  prévues en décembre 2023.   Laurent Batumona  l’a si bien compris lorsqu’en s’exprimant hier, dans la soirée, il a  réaffirmé, sans embages, son indéfectible fidélité à la vision de Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, l’actuel Chef de l’Etat, Président de la République et, en même temps, l’Initiateur de l’Union Sacrée de la Nation.  Homme de foi et de conviction, il est, donc,  de nouveau sur tous les fronts.

Course contre la montre

Très Visiblement, en sa résidence transformée  en QG, il travaille d’arrache-pied.  Tantôt, pour préparer ses réunions avec les alliés du Mouvement de Solidarité pour le Changement, son propre parti politique. Tantôt, en vertu des procédures édictées, il ausculte les dossiers des candidats à engager dans la course aux législatives nationales dont la CENI  annonce la convocation de l’électorat,  le 25 juin 2023, avant d’ouvrir les Bureaux de Réception et de traitement des candidatures, le 26 juin 2023. 

Déjà, en même temps qu’il abat un tel travail à Kinshasa, en Provinces où le Mouvement de Solidarité pour le Changement est implanté, les dossiers des candidatures sont aussi en train d’être compulsés.

Telle, une œuvre de fourmi, il y a lieu de l’affirmer ainsi, au regard de ces préparatifs engagés au MSC, sous son œil vigilant,  pour ne pas rater l’écoche, le jour J.

Il l’aura, d’ailleurs, été l’un des ces rares acteurs politiques à effectuer la tournée en Provinces, pour tâter le terrain et lancer l’appel  à la mobilisation générale autour de la vision de Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo dont il souhaite, du reste,  qu’il puisse rempiler à la tête du pays,  à l’issue de la toute  imminente  Présidentielle 2023.

Insécurité au Plateau de Bateke

Bientôt, dès qu’il aura réuni tous les éléments, il promet d’éventer le boa, lors d’un meeting populaire ou d’une activité similaire, pour expliquer tous les contours de ce qui s’est passé autour de sa personne.

Il reconnaît, néanmoins, avoir été interrogé sur des affaires liées à l’insécurité au Plateau de Bateke ainsi qu’à sa ferme qu’il entretient, depuis plus de quarante ans. 

Or, à cette épineuse question d’insécurité dans cette partie du territoire-là, il avait déjà proposé aux  plus hautes instances du pays, plus précisément, au Président de la République, de  privilégier la voie du dialogue et de convoquer une série de personnalités ainsi que  les quatre Grands Chefs Coutumiers, à savoir : Chef Kiamfu  de Kasongo Lunda qui a également une emprise sur  Kenge et   Popokabaka, l’Honorable IBA, Chef de Groupement BU, l’Honorable Labu, Chef de Groupement Mbakana, le Chef Mwana Mputu, les Députés de Kwamouth (National et Provincial : deux personnes ou plus, le Député de Maluku (Député Provincial : (1), les Députés de N’sele, (Trois Députés Provinciaux).

Ainsi, proposait-il, à juste titre, qu’au-delà des Chefs coutumieurs précités, trois ou quatre notabilités de Kenge, Kwamouth, Mbankana, Mongata, Dumi, Menkao et Grands Fermiers soient consultées et impliquées dans la recherche de la solution pour la paix durable au Plateau de Bateke et dans ses environs. Dans la même optique, il demandait,  enfin, le déploiement  des renforts des éléments de la Police Nationale Congolaise, de l’Armée et des services de sécurité  pour traquer et arrêter les assaillants et y  imposer la paix.

LPM