Congo
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Vers la résolution des problèmes de la société congolaise : Désormais, une Foire  du Livre pour l’orientation des recherches et des publications

Le Centre Interdisciplinaire de Recherche et d’Application en Développement  Durable, CIRADD en sigle, a organisé, mardi 27 juin  dans l’amphithéâtre du ministère des Affaires Etrangères, la première édition d’une foire des livres au cours de laquelle trois parmi ces  derniers ont  été présentés et portés sur les fonts  baptismaux.

Il  y avait  parmi eux : ‘’Théorie  et  pratique de l’économie  verte’’,  du  Professeur  Daniel Mulenda,  ‘’Manager, c’est philosopher, une philosophie pour tous  et  par tous’’, du Professeur  Martin Fortuné Mukendji,  ’’Evaluation  de la qualité  sanitaire du kithabiro, de la Professeure Dyna Masika Yalala.

C’était en présence  des Conseillers  des ministres de l’Enseignement Supérieur et Universitaire, de l’Entrepreneuriat et Petites et Moyennes  Entreprises et de  la Recherche  Scientifique et de  l’Innovation Technologique, qui les ont respectivement baptisés.

La présence de ces  trois ministères  par leurs Conseillers interposés a eu pour rôle, entre  autres , celui de faire de ces ouvrages  des matériels didactiques au  niveau  des Universités congolaises et surtout de booster des recherches scientifiques de  nature à doter le monde de l’emploi de  la  République Démocratique du Congo des  outils nécessaires pour son  émergence. A en croire le Conseiller du  ministre de  l’Entrepreneuriat et des Petites et Moyennes  Entreprises, il faut désormais des recherches et  des publications non  pas pour le simple besoin de monter  en  grades sur le plan universitaire ou ‘’professionnel’’, mais  plutôt  pour  venir en aide  au développement du pays.

Même  son de cloche chez le Professeur Emile Bongeli qui s’est  en même  temps  inscrit en faux  contre toutes  ces théories  nous  imposées  par des  chercheurs étrangers  et qui  constituent un obstacle à  l’émergence  de la  RDC.  Il propose à cet  effet que  soient aussi  enseignées  et étudiées dans les universités congolaises les théories des auteurs  congolais et, à titre illustratif, celles de trois auteurs ci-haut évoqués.

Le Professeur  Daniel Mulenda, qui  en  est un  et qui a approuvé l’idée de son homologue Bongeli, a  en plus de cela parlé de l’idéal de cette grande rencontre biblio-foraine  dont il est  organisateur, comme étant celui de visibiliser les auteurs de la RDC ainsi que de donner désormais aux  congolais le goût de la lecture. Il a promis une  deuxième édition qui aura  lieu dans  les  tout  prochains jours.

Saint-Germain Ebengo