Les journaux burkinabè de ce lundi commentent l’actualité nationale marquée par la politique ainsi que par des faits de société.«Forum des femmes du Centre: L’insécurité au cœur des Préoccupations», arbore à sa Une, le quotidien national Sidwaya qui informe que la ministre de la Femme, de la Solidarité nationale, de la Famille et de l’Action sociale, Marie Laurence Ilboudo, a présidé, vendredi dernier à Ouagadougou, le forum des femmes de la région du Centre.

Et de préciser qu’à l’occasion, les femmes de la région ont soumis leurs doléances à la première responsable de leur département ministériel.

De son côté, le quotidien privé Le Pays, sous le titre : «Médias publics : Le SYNATIC dénonce +la violation des libertés syndicales+», publie une déclaration du Syndicat autonome des travailleurs de la communication et de la Culture (SYNATIC).

 Pour sa part, L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés du Burkina Faso revient sur le «retour prématuré au pays natal» d’étudiants burkinabè inscrits dans une Université de l’Inde.  

Le même journal évalue l’impact économique du Coronavirus, soulignant que «quand la Chine s’enrhume, même le Burkina tousse».

En politique, L’Observateur Paalga parle de la visite du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré à Dori, la semaine dernier, citant le chef de l’Etat qui déclare: «Je suis venu témoigner ma solidarité à l’ensemble des peuples du Sahel».

Quant à Le Pays, il évoque la présidentielle de 2020, faisant remarquer que le président du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex-parti au pouvoir), «Eddie Komboïgo peut compter sur le +G5+ ».

Le journal dans ses ‘’Confidences du weekend », titre : «Partis politiques: Le MATDC (ministère de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Cohésion sociale, Ndlr) interpelle les hors-la-loi».