Switzerland

Harcèlement sexuel: Les CFF devront davantage indemniser une victime

Le Tribunal fédéral a jugé trop chiches les indemnités versées à une employée victime de moqueries et de propos sexistes de la part de ses collègues.

La victime avait reçu plusieurs remarques sexistes après avoir fait face à une tentative de braquage au bureau de change de la gare de Nyon.

La victime avait reçu plusieurs remarques sexistes après avoir fait face à une tentative de braquage au bureau de change de la gare de Nyon.

Keystone

Après des années de procédure, une ex-employée genevoise des CFF, victime de harcèlement sexuel, vient de remporter une victoire partielle devant le Tribunal fédéral (TF). La régie publique devra lui verser davantage qu’un mois de salaire d’indemnités. En revanche, elle ne touchera rien pour le tort moral et le mobbing.

Une nuit d’octobre 2011, B., employée au groupe d’intervention des CFF, fait face à une tentative de braquage au bureau de change de la gare de Nyon. Unique femme de ce service, elle n’a reçu aucun soutien suite à cet événement. Au contraire, surnommée «la petite», elle subit des moqueries et des remarques sexistes de la part de plusieurs collègues. On lui reproche, en tant que femme, d’être trop fragile pour travailler dans la sécurité. Une enquête externe fera état de propos du genre: «Pour moi, les femmes sont biologiquement faites pour fonder un foyer, s’occuper de la cuisine, de l’aspirateur et des devoirs.» Ou encore: «Elle ferait mieux de retourner aligner les catalogues dans une agence de voyages plutôt que de nous faire chier dans notre caserne.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.

Football news:

Zlatan Ibrahimovic: Milans Sieg in der ersten Runde kostet nichts. Wir müssen zu uns kommen
Alan Shearer: Foden erinnert an Gascoigne. Pep war geduldig und erntet die Früchte
Simeone über den Wechsel von Suarez: im Gespräch am Telefon spürte er Leidenschaft, Energie. Atletico-Trainer Diego Simeone Sprach vor seinem Abschied vom FC Barcelona von einem Telefonat mit Stürmer Luis Suarez
Guardiola über 3:1 gegen Cheltenham:auch beim 0:1 nicht entmutigt. City hatte von der ersten Minute an klare Momente
Antonio Conte: Inter muss lieber sein Ding machen, anstatt auf die Niederlagen von Mailand zu schauen
Stefano Pioli: es Gibt nichts Beschämendes an den Niederlagen gegen Atalanta und Juve. Nach dem zweiten Tor verlor Milan den glauben und kam nicht zurück
Gasperini über Gomez in Sevilla: ich Wünsche ihm alles gute, wohin er auch geht