logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo
star Bookmark: Tag Tag Tag Tag Tag
Switzerland

«La Cordillère des Songes» élève les maux du Chili

C’est un film évoquant les fractures au Chili qui sera présenté lors de Ciné-Doc, rendez-vous documentaire des cinémas régionaux romands, dès le 14 janvier à Monthey, avant sa tournée dans cinq autres localités.

Lauréat d’Œil d’or du meilleur documentaire à Cannes, en 2019, et en ouverture du festival de cinéma latino-américain Filmar en novembre dernier, «La cordillère des songes» de Patricio Guzmán est aussi le dernier volet d’une trilogie consacrée au Chili, terre du cinéaste, après «Nostalgie de la lumière» (2010) et «Le bouton de nacre» (2015).

Se focalisant cette fois sur les traces de la dictature mise en place dès 1973 et jusqu’en 1990 par le général Pinochet, le réalisateur y convoque ses pensées à la première personne, qu’il déploie sur des images époustouflantes de la célèbre chaîne de montagnes au Chili. «La cordillère des Andes, qui est au cœur de mon sujet, est pour moi devenue la me?taphore de l’immuable, de ce qui nous reste et nous habite, quand on croit avoir tout perdu, explique le cinéaste. Y plonger me fait revenir dans mes souvenirs. Scrutant ses sommets escarpés, m’enfonçant dans ses vallées profondes, j’entame un voyage introspectif qui, peut-être, me révèlera en partie les secrets de mon âme chilienne.»

À l’aide d’interviews, il intègre aussi la parole de contemporains, à l’image de celle du réalisateur Pablo Salas, qui, en véritable témoin, a enregistré des images de son pays dès les années 80, brossant les horreurs du régime jusqu’à aujourd’hui. Résonnant aussi avec la crise actuelle. À l’issue de chaque projection, le public sera invité à débattre avec un spécialiste. Les cinéastes Bastien Genoux (je 16 janv., Orbe, 19h30) et Daniel Wyss (ve 17 janv., Payerne, 18h15), auteurs de «Me duele la memoria» (2018) et «La barque n’est pas pleine» (2014), seront notamment présents, tout comme Cecilia Toledo de Nouvelles générations Chili (ve 17 janv., Chexbres, 20h30) et Guillermo Valenzuela, ancien travailleur social de rue au Chili (me 15 janv., Bulle, 18h15).

Themes
ICO